logo Le moteur de recherche de la télé

Les derby dolls

Bones


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 23h30 sur W9

capture
– si Christine est malade ?
– Voyez ça avec Seeley. Je lui ai dit qu'il ne fallait pas garder le secret. Ce n'est pas ma décision, sachez-le.
– Je n'en doute pas. Merci.
– Pour me remercier, parlez des NF autour de vous. Vous pouvez aussi faire un don à la Ligue contre les NF.
– Je n'y manquerai pas. Encore merci.
– Navrée de n'avoir pu vous aider.
– Je comprends.
– Au revoir.
– T'as trouvé quelque chose ?
– Il était temps, hein ?
– Ton anniversaire te travaille ?
– Je suis frustré d'avoir la cause du décès sans pouvoir arrêter le tueur, OK ?
– Tu meurs d'envie de savoir ce qui me préoccupe, alors... je vais te le dire. Mon frère a parié qu'à mes 29 ans, je serai toujours un loser.
capture
– T'es pas un loser.
– Je sais, les meilleurs spécialistes veulent travailler avec moi.
– Un peu, mon neveu !
– Il a perdu. J'ai réalisé mon rêve.
– Il devrait se réjouir pour toi.
– Mais il estjaloux. Il préférait que j'échoue plutôt que lui.
– Il a misé combien ?
– 200 dollars, mais je peux pas les réclamer, il est vigile. Il gagne très peu. J'ai trimé pour lui prouver qu'il avait tort... etj'en retire aucune satisfaction.
– Du nouveau ?
– Oui, un élément.
– Oui, parce qu'aujourd'hui, âgé de 29 ans, il a atteint le sommet de son art. Je vous laisse travailler. Bon anniversaire, mon ami.
– Je vais vous expliquer.
– C'est parfaitement inutile.
– Le sternum présente des micro-fractures postérieures au décès, compatibles avec une tentative de réanimation.
– Le tueur a donc tenté de la réanimer après l'agression.
– Je le croyais.
– Mais voyez les coupes des 2 fémurs. Elles sont alignées avec les artères fémorales.
– Le tueur n'a pas eu de remords. Il a sectionné les artères et fait un massage cardiaque pour la vider de son sang.
– Et qu'elles ne se vident pas pendant le démembrement. Le meurtrier connaît l'anatomie.
– Elle était mariée à un chirurgien. Beau travail. Bon anniversaire.
– Où est le Dr Sweets ?
– Navré, cette fois, c'est moi.
– Ily a un problème ?
– Oui, avec votre alibi.
– L'infirmière de nuit m'a dit que vous étiez parti et 1h du matin.
– Je ne suis pas parti. Je sortais d'une garde de 24 h, j'étais allé dormir.
capture