logo Le moteur de recherche de la télé

Petit meurtre entre amis

Bones


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 21h45 sur W9

capture
– J'ai pu le faire parler. Tous les appels sont entre lui et sa mère. Michelle n'envoie que ça.
– La plupart venait de Kat Martin, son amie d'enfance.
– Ils flirtaient ?
– "Je te raccompagne ?" Elle n'était pas intéressée.
– Il avait un faible pour elle et elle le repoussait gentiment.
– Qui était l'autre destinataire ?
– Il y a seulement un numéro. Je suis en train de l'identifier. Ily a toujours un lieu et une heure de RDV. Et des chiffres.
– Les apparences sont parfois trompeuses.
– Je ne sous-entendais rien sur Michelle. C'est une fille super.
– Vous n'êtes pas forcée de dire ça.
– Je sais.
capture
– Mais elle est super.
– Nous y voilà, Nick Pavonetti. Je l'ai. C'est le type qui lui écrivait.
– Pavonetti et fils, c'est la société de ton père ?
– Oui, on est plusieurs fils dans l'affaire. Tenez, un coupon de réduction. C'est moi qui en ai eu l'idée. Vous venez pour Manny ?
– Oui.
– Ça craint, sa mort.
– C'est curieux qu'un garçon sans amis t'ait autant écrit.
– J'essayais de l'intégrer à la communauté, je faisais mon devoir civique.
– En dealant ?
– Quoi ?
– De la kétamine, du spécial K.
– Je touche pas à ces trucs-là.
– J'ai là un paquet de SMS que t'as échangés avec Manny où tu parles d'une heure et d'un lieu de RDV. J'imagine que ces chiffres sont les prix des drogues. Il y a eu dispute pour l'argent?
– On a jamais vendu de drogue. Manny était une sorte de petit génie. Il bricolait les smartphones pour pouvoir appeler gratos, les puces informatiques, etc.
– Tu faisais quoi, toi ?
– J'ai un bon relationnel, alors je vendais. On s'en sortait très bien. On a gagné 2000 dollars. Avec ça, plus besoin de bosser ici.
– Qui aurait pu lui en vouloir ?
– Les gens le connaissaient même pas. j'essayais de le sortir un peu.
– Votre dernière rencontre ?
– C'était à la fête.
– Tout le monde en parle.
– C'était énorme. J'en ai jamais vu d'aussi classe.
capture