logo Le moteur de recherche de la télé

Les princes et les princesses de l'amour


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 18h50 sur W9

capture
– Non, mais... on est où, là ? Les chèvres et les cochons, ça se ressemble ? Depuis quand ? Franchement, là, Sarah... Elle est magnifique, tout ce que tu veux, mais là, tout de suite, maintenant, c'est pas ma prétendante, je la connais pas. Sandy sursaute. Les filles rient.
– Non, il m'a fait peur. J'ai eu peur. Ils arrivent tous.
– Arrête de flipper.
– On dirait des taureaux. Y en a plein. Maman, j'ai peur. Il arrive vers moi et tout. J'ai très peur que les chevals me donnent un coup. Vraiment, j'ai trop peur. C'est trop mignon, mais de loin. (Musique légère)
– Venez par ici.
– Pierrot nous a montré le domaine, Il nous reste encore l'endroit où on va dormir, quoi. Et là, on rentre à l'intérieur. Les filles se décomposent.
– Là, vous allez manger.
– Ici, c'est pour manger.
capture
– C'est ici qu'on va manger.
– A l'ancienne.
– Comme chez mes grands-parents.
– C'est sombre. Y a pas trop de lumière. Sur le moment, je me dis: J'ai l'impression d'être chez mon pépé.
– Allez, venez avec moi.
– Ouah, la salle de bain !
– C'est pas possible. On arrive dans la salle de bain. C'est tout petit, confiné. Moi, avec mes cheveux, mon truc et tout, je vais faire comment, là ?
– Salle de bain commune ?
– C'est pour tout le monde. C'est la grande salle de bain.
– C'est fini, je mets de l'eau partout avec ça. Y a une douche, y a même pas de rideau. J'espère pas me laver dedans.
– Vous allez dormir ici.
– C'est quoi ? Etje vois des lits composés. Des comp... Ils sont composés. En haut, en bas, euh... On est très serrés dans la chambre. Limite, je me cogne. Enfin, l'endroit, c'est tout petit. Ça nous change de la villa.
– Vous êtes contentes ?
– Oui, bah, très contentes ! Pour mon prince, je cache le fait que je suis pas à l'aise parce qu'ilva dire que je fais du cinéma, que je rentre pas dans le délire, mais c'est très difficile pour moi.
– Ça nous change un peu de la villa.
– Y a pas de suite princière.
capture