logo Le moteur de recherche de la télé

Liar : la nuit du mensonge


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h40 sur TF1

capture
– J'ai pas envie qu'ils soient tiraillés entre nous.
– Moi non plus. Mais ce que t'as fait... Je peux pas l'oublier. J'arrive pas à te pardonner.
– Papa, papa ?
– Papa arrive. A mardi prochain.
– Ouais. Porte
– L'autre jour, dans le métro, j'ai offert mon siège à une dame et elle me fait : "Mais pourquoi ?" Moi : "Vous êtes enceinte." "Pas du tout."
– Oh non ! T'as dit quoi?
– J'étais comme un idiot. A la forme de son ventre, elle avait vraiment l'air enceinte.
– Elle a dû se dire que tu étais galant.
– En la croyant grosse ? Rire Maintenant, dans le métro, quand je vois une femme debout, "Elle est vraiment enceinte ? Vieille ? C'est bien une femme ?" C'est un champ de mines. C'est quand même pas juste. Tu te décarcasses pour être gentil...
capture
– Quoi ? Qu'y a-t-il ? Tu le connais ? Laura, c'est lui ?
– C'est rien, c'est pas grave.
– C'est dingue... Il a fait l'objet d'une 2e enquête ?
– La police a fouillé sa vie sans trouver d'indice.
– Du coup, ils l'ont relâché ?
– Oui, même après la plainte du capitaine, ils ont rien trouvé. Il a l'art de dissimuler ses traces.
– J'imagine pas ce que ça fait de le voir.
– J'ai longtemps été en colère, mais c'est une perte de temps. Ça fait un mal de chien... Quand je m'y laisse aller, on dirait que tout recommence. Alors, c'est important de savoir lâcher tout ça. Ou essayer, du moins.
– A toi, alors. Tintement
– Il te reste combien ?
– Un mois.
– Tu as trouvé un autre appart ? judicieux, non ? La priorité, c'était de quitter cet endroit, mais... Quand je visite quelque chose, je vois que les défauts. Il y en avait un trop jaune.
– Ca, c'est rédhibitoire. J'ai passé une belle soirée.
– Oui, c'était une joie de te voir. Je suis désolée... Tu viens de loin et je te fais pas entrer.
– Non, c'est pas grave.
– On se voit dans une semaine ?
– Oui. A la semaine prochaine.
– Bonsoir, Laura. Rire
– Un verre, un seul. Ce pub vient d'ouvrir.
– On s'est vus plusieurs fois. Tu sais que j'ai la tête dure.
capture