logo Le moteur de recherche de la télé

Liar : la nuit du mensonge


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h40 sur TF1

capture
– Les mecs peuvent pas s'en empêc
– Quel sort méritent les violeurs, alors ? Qu'est-ce qu'ils disent sur le Net ?
– Qu'il faudrait prendre le problème à sa source. Ils préconisent, en résumé, de couper le mal à la racine, pour qu'ils recommencent plus.
– Tu vas pas oser.
– Je pourrai enfin retrouver le sommeil, quand je serai sûre que tu recommenceras pas.
Il halète de peur. Elle rit. Tu fais une de ces têtes ! Franchement, tu devrais te voir. Tu te rappelles ? Aujourd'hui encore, elle arrive à peine à en parler. Elle a pas la force d'aller voir la police pour leur dire ce qui s'est passé.
capture
– Tu imagines quoi, sur mon compte ? Non, j'ai pas tué ma femme, si c'est ce que tu crois. Je l'ai juste regardée faire. Cette pauvre fille ne s'est pas dégonflée. Depuis des mois, je l'encourageais à passer à l'acte. J'en pouvais plus de son regard de chien battu qui me suivait partout, bêtement, en implorant mon approbation. Ça a fini par me lasser. Je m'ennuyais. Je voulais un peu de piment, un peu plus de panache. Et Catherine... C'est ça qu'il faut à un homme : une proie à chasser, à traquer. Tu aurais dû voir sa tête quand je le lui ai dit.
– T'as réussi à convaincre ta femme de se suicider ?
– Elle a été courageuse, pour une fois. La seule fois. Mais toi, t'es différente. Tu sors les crocs. Tu grognes, tu mords, tu veux te battre. T'es toujours sur mes talons. Tu veux pas lâcher prise.
– Non, jamais. Mais ce coup-ci, je vais t'avoir, Andrew.
– Quoi ? Comment ça ?
– Je pensais que ce serait facile, que j'allais dire la vérité et qu'aussitôt la police t'embarquerait sans problème. J'y ai vraiment cru, tu sais ? Mais cette fois, je ferai pas cette erreur.
– "Cette fois" ?
– Oui. Ils me croiront quand je leur dirai pour ce soir. Mais je vais mentir. Tout le monde nous a vus ensemble dans ce bar. Ils ont vu que j'étais ivre. Demain matin, j'irai voir la police. Et je leur dirai que tu m'as emmenée ici. Je leur montrerai les traces de corde, sur mes poignets.
– Je connais pas cet endroit. J'y ai jamais mis les pieds.
– Si, je t'en avais parlé, au restaurant.
capture