logo Le moteur de recherche de la télé

La parade (amoureuse) de Noël


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 13h55 sur TF1

capture
– Tu as toujours le nichoir ?
– Peut-être bien.
– Je l'avais bien réussi.
– Ne sois pas bornée.
– Indépendante.
– Tu risques le surmenage si tu ne fais pas attention. Allez ! En plus, le traîneau m'aime bien. Il est venu à moi deux fois.
– Bon, d'accord.
– Tu vois, c'est facile. Je viendrai aux nouvelles du traîneau.
– Ce sera avec grand plaisir.
– Je préfère celui-là.
– Le traîneau du Père Noël est rouge. Tout le monde le sait.
– Des lutins. Je pense qu'il en faudrait plein à la parade.
– C'est noté.
– Fabuleux. Votre promotion se rapproche. Cela dit, j'ai remarqué l'absence de quelque chose de très important devant la mairie.
capture
– Le sapin arrive.
– Fantastique.
– Il nous le faut vite.
– Je sais.
– C'est qui ce type qui rénove le traîneau gratuitement ?
– Un copain du lycée et de l'université.
– C'est Alex avec qui tu étais fiancée ?
– C'est de l'histoire ancienne.
– Et ton petit coeur brisé ?
– On dirait une chanson.
– Il est de retour. Le garçon qui t'a quittée pour le "boulot de ses rêves" est de retour.
– Il est de passage. Ensuite, il va retrouver sa petite vie à New York. Cette fois, il dira peut-être au revoir avant de partir.
– Salut, maman. Regarde qui était dehors.
– Salut.
– Monsieur Carlucci.
– Madame Carlucci.
– Alors, ce char de l'école ?
– Le thème sera la nuit de Noël et je serai l'étoile du berger.
– C'est super, ma chérie.
– Mme Swanson fera le costume.
– Quel costume ?
– Ben, pour l'étoile. Elle a fait celui de Molly.
– Non, pas besoin. C'est moi qui ferai ton costume. Mais c'est très gentil de sa part.
– Oui. D'accord, entendu. Je vous remercie. Je viens de parler au consortium des antiquaires. Ils vont nous envoyer tous les papiers.
– Ça va vite.
– Tu as bien réfléchi ?
– Oui. Toute ma vie, j'ai attendu la retraite pour voyager. Tu te souviens de Sylvia ? C'est avec elle que je pars. Elle a déjà planifié tout notre itinéraire. D'abord l'Europe puis l'Australie.
– Alors pourquoi faire cette tête ?
capture