logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 13h00 sur TF1

capture
–  Au coeur des débats cet après-midi: la cohésion des territoires, l'accès aux services publics et la revitalisation des centres-villes. Car à Cahors, comme dans toutes les villes moyennes de France, le commerce est en difficulté.
– C'est vrai qu'il n'est pas florissant, de moins en moins. Il faut se battre tous les jours.
– Les grandes surfaces, les centres commerciaux font que les petites villes sombrent.
capture
– Vous voulez reprendre un fonds de commerce... Il y en a je sais pas combien à vendre sur Cahors. Les gens n'arrivent même pas à vendre. Plus personne ne veut investir d'argent dans un fonds de commerce.
– A Cahors, 22 O00 habitants, on pense aussi aux campagnes environnantes et à ces villages qui se battent tous les jours pour rester vivants.
– On est en train de fermer des écoles dans les petites communes. Je sais bien que tout n'est pas viable, mais tout de même. Et on fait la pédagogie de l'autobus. On a tué des villages, comme ça.
– Demain, Edouard Philippe ira à la découverte de ces petites villes de campagne, dont certaines concentrent toutes les difficultés. Service public et écoles fermées, agriculteurs en souffrance.
– J-P Pernaut : Dans cette Conférence des territoires, des mesures pourraient être annoncées pour revitaliser les petites villes, les commerces et les services publics. Edouard Philippe annonce aussi un plan pour que toute la France ait accès au très haut débit sur Internet avant 2022. Aujourd'hui, 1 620 communes sont encore privées d'Internet et dans 340, il n'y a même pas de téléphone portable.
– C'est un village en bord de rivière, encaissé, isolé et pas seulement par sa situation géographique. Heureusement que le téléphone fixe n'a pas encore disparu, car ici à Trégarvan, les téléphones portables ne servent à rien. Brigitte, la secrétaire de mairie, peut en témoigner.
capture