logo Le moteur de recherche de la télé

Le 19.45


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 19h45 sur M6

capture
– Cela reste deux fois plus que le revenu moyen d'un Français. Des propos dont le groupe En Marche se détache.
– Ce n'est pas de très bon goût, mais ce n'est qu'une blague. Nous sommes payés de manière décente. Nous ne devons pas nous excuser de gagner cela.
– Insinuer que les députés ne gagnent pas assez choque les
– Etre à ce point déconnecté de la vie réelle...
– L'indemnité de frais est plutôt un complément de revenus.
capture
– Les parlementaires devraient toucher l'année prochaine une nouvelle indemnité de 1200 euros par mois.
– Snapchat, Instagram ou Facebook... Le rêve de beaucoup d'ados, sauf que bientôt, les moins de 16 ans pourraient avoir à demander la permission à leurs parents pour s'y inscrire. Un projet de loi présenté par la garde des Sceaux prévoit en effet de fixer une majorité numérique à l'âge de 16 ans. Concrètement, comment tout cela va-t-il se mettre en place? Eléments de réponse.
– Jusqu'à 16 ans, pour aller sur les réseaux sociaux, il faudra bientôt demander l'accord de papa-maman. De quoi imaginer des discussions de famille animées.
– C'est une bonne idée. Un enfant n'est pas forcément apte à se protéger lui-même sur un réseau social, dans l'imaginaire des enfants, où tout est plutôt beau et gentil.
– Il n'existe pas de loi sur la majorité numérique. Les réseaux ont eux-mêmes fixé un âge minimal.
– Tu ferais comment si tes parents n'étaient pas d'accord?
– Je le ferais discrètement.
– Il faut réguler mais pas interdire. Il faudra trouver le dispositif pour collecter les autorisations parentales.
– Comment vérifier l'âge d'un adolescent? Comment vérifier l'identité des parents? Et quel accord les parents vont donner?
– Des pistes sont étudiées. Ce n'est pas simple.
capture