logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h20 sur France 5

capture
– ce qui est riche d'enseignements.
– Devant les caméras, cette éminence grise de Matignon quitte ses dossiers pour rencontrer des professionnels du bâtiment.
– Sur le principe, c'est très bien que le gouvernement vienne à notre porte pour prendre la température et comprendre les préoccupations du moment.
capture
– C'est une très bonne chose qu'ils viennent sur les territoires ruraux pour s'apercevoir des difficultés de chacun.
– Loin de Paris, E.Philippe veut faire valoir son ancienne casquette d'élu local pour entendre les préoccupations. Avec cette conférence, l'exécutif cherche à apaiser. Une mise en scène, un coup de com grossier aux yeux de certains.
– Hervé Morin : Je n'ai toujours pas compris le sens de tout ça. J'ai été dans un gouvernement. Grosso modo, j'ai toujours trouvé que c'était de la mauvaise com. Ce n'est pas parce que vous respirez l'air de la province que pour autant, ça va plus vous inspirer.
– A Cahors, l'absence de F.Baroin est remarquée. C'est le patron des maires de France. C'est une façon de montrer au gouvernement que les attentes ne sont pas prises en compte.
– Annie Le Brun : On a l'impression d'avancer à marche forcée et que quelles que soient les propositions des maires, on est entendus qu'à la marge. Or, nous sommes des pions essentiels au jeu.
– Des pions qui aimeraient devenir acteurs de la recomposition de la France. Paris et ses régions, c'est toujours une histoire de défiance qu'une conférence à Cahors ne suffira peut-être pas à atténuer.
capture