logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h20 sur France 5

capture
– Ils en ont payé les dégâts collatéraux. Aujourd'hui, ily a un retour à la raison. La maire de Saint-Brieuc dit qu'il n'y a aucun levier...
– César Roux : Elle dit qu'elle n'a pas les mêmes outils qu'auparavant.
capture
– Paul Perri : En termes d'incitation, de primes locales, de soutien à l'emploi local, les maires ont un certain nombre de pouvoirs.
– César Roux : On peut fermer un centre commercial?
– F.Guinochet: Il n'y a pas de raison. A un moment, ily a quand même le jeu de la concurrence. La liberté de commerce est forte, en France. Les demandes changent. Ily a des demandes d'animation, pour les centres-villes. Ça vaut aussi pour les centres commerciaux. Les gens vont dans les centres commerciaux, mais peut-être qu'ils n'achètent pas tout là-bas. Ils attendent une animation. Les attentes des consommateurs vont aussi se transformer. On parlait de l'e-commerce. Même si on va voir dans le centre commercial, on achète 10 % moins cher son ordinateur. Voilà pourquoi c'est une question com plexe. De plus en plus d'achats se font via l'e-commerce dans le domaine alimentaire. Les petits commerces se plaignent beaucoup des problèmes de normes. C'est vrai qu'en France, ily a eu une dérive sur toutes les normes que doivent supporter les commerçants. Un chantier a été lancé ily a un petit moment, pour simplifier les choses. On n'en voit pas le bout. Les petits commerçants font face à un nombre insupportable de contraintes. Ça fait partie de l'équation économique.
– César Roux : Revenons à E.Philippe et le petit commerce. Vous dites que ce sont les maires qui avaient les leviers d'aménagement du territoire. Que peut faire l'Etat?
capture