logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 19h00 sur France 5

capture
– Quant à celle qui s'occupe de nettoyer sa chambre, elle se plaint tous les jours de l'état de sa salle de bain et le mois dernier, elle lui a mis sous le nez des matières fécales retrouvées dans la cuvette de ses toilettes en lui demandant brutalement: "Vous pouvez me dire ce que c'est que ça?" Humiliation une femme de 95 ans, des excréments sous le nez. On peut parler de maltraitance. On maltraite nos vieux dans une indifférence quasi générale.
capture
– Anne-Elisabeth: Suzanne a 95 ans et c'est la grand-mère de F.Pommier, éditorialiste qui est ce soir sur notre plateau. Bonsoir. Bienvenue sur notre plateau. Dans cette tribune, vous évoquez d'abord son existence, une vie avec ses joies, ses douleurs, ses petits plaisirs de tous les jours, comme conduire trop vite, cuisiner des plats en sauce, quand elle était encore alerte.
Mais depuis 9 mois, sa vie Elle s'est résignée? Elle ne voulait pas emménager dans une maison de retraite?
– Frédéric Pommier : Elle voulait rester chez elle. Elle ne voulait pas aller dans un "mouroir". Les circonstances ont fait que rester chez elle est devenu impossible. C'est le cas de beaucoup de personnes à cet âge-là. Il y a eu des chutes, des hospitalisations, des foulures, des cassures. C'est devenu très compliqué, voire impossible de la maintenir chez elle avec des aides ménagères, diverses aides.
On n'a pas toujours le personnel adéquat, on n'a pas toujours matière à avoir une personne en permanence à domicile. Le roulement n'est pas toujours possible et même si la famille est très présente, comme c'est le cas dans notre cas, la seule solution est parfois l'accueil dans une structure pour personnes âgées dépendantes.
capture