logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 17h45 sur France 5

capture
– J'ai été dans un gouvernement. Grosso modo, j'ai toujours trouvé que c'était de la mauvaise com. Ce n'est pas parce que vous respirez l'air de la province que pour autant, ça va plus vous inspirer.
– A Cahors, l'absence de F.Baroin est remarquée. C'est le patron des maires de France. C'est une façon de montrer au gouvernement que les attentes ne sont pas prises en compte.
capture
– Annie Le Brun : On a l'impression d'avancer à marche forcée et que quelles que soient les propositions des maires, on est entendus qu'à la marge. Or, nous sommes des pions essentiels au jeu.
– Des pions qui aimeraient devenir acteurs de la recomposition de la France. Paris et ses régions, c'est toujours une histoire de défiance qu'une conférence à Cahors ne suffira peut-être pas à atténuer.
– César Roux : Le Premier ministre a-t-il des choses dans sa hotte? Oui, il a promis 5 milliards sur 5 ans pour revitaliser les territoires. C'est beaucoup?
– F.Guinochet: Dans une économie où on serre la vis sur tous les budgets, ce n'est pas rien. Les contrats aidés, c'était 3 à 4 milliards. Ce n'est pas une enveloppe négligeable, même si c'est sur 5 ans. Il y a sûrement des conditions, comme dans les contrats d'assurance. Il faut lire les petites lignes avec des fléchages. La représentante des maires disait que ce n'était pas assez.
La difficulté, c'est qu'on a des élus locaux qui donnent le sentiment de ne jamais être satisfaits de rien, de toujours grogner. Ily a une affection des Français pour ces élus de proximité, mais à un moment, les discours doivent peut-être changer. On a le sentiment que le gouvernement fait un geste. Est-ce suffisant? Peut-être pas, mais ily a une volonté. Le gouvernement reste 3 jours à Cahors. Ce n'est pas mal. Les précédents gouvernements avaient organisé des séquences en région, mais ils ne restaient en général pas 3 jours. Ily a des petits signes positifs. Si en face, c'est toujours la soupe à la grimace, on n'avancera pas.
capture