logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 17h45 sur France 5

capture
– On a parlé du parcours d'E.Philippe et c'est important parce que c'est celui qui a le moins braqué les élus. La 1re Conférence des territoires, c'était la coupe dans les contrats aidés, la baisse des dotations... On a l'impression qu'E.Philippe est venu apporter des choses, aujourd'hui.
La hotte du Père Noël est-elle suffisamment garnie? On ne sait pas, mais on a le sentiment qu'ily a une prise en compte et qu'on va apporter des millions pour la fibre, un peu d'argent pour certaines communes, qu'on va prendre en compte les différences entre les territoires. Ily a un changement dans la façon de s'adresser aux élus et aux Français.
capture
– César Roux : Ily a un regard, déjà. Certains disent que se délocaliser 3 jours à Cahors, c'est de la communication, mais au moins, on y va.
– Béatrice Giblin : Je ne vois pas pourquoi on leur reprocherait cela. S'ils ne l'avaient pas fait, on le leur reprocherait. Le choix de Cahors est intéressant. Ça fait de très belles images. C'est très important. Ce n'est pas anodin. S'ils étaient allés à Bruay-en-Artois, ça n'aurait pas donné les mêmes images. Le choix du Lot, du Sud-Ouest, c'est important. La 1re grande métropole à proximité, c'est Toulouse. Ce n'est pas tout près. Cahors compte 20 000 habitants environ. C'est une petite préfecture. Le maire et l'équipe municipale ont une stratégie de défense de leur centre-ville.
Ça permet de montrer que quand on veut, quand on a des idées, on peut faire un certain nombre de choses. Le maire de Cahors n'a pas déplacé l'hôpital. Il l'a laissé dans la ville. Dans la majorité des cas, les hôpitaux sont sortis des villes, parce que c'est plus facile de reconstruire sur des terrains qui n'ontjamais été construits. L'hôpital de Cahors, c'est 1000 emplois. Ça donne une activité économique importante. Il se bat aussi pour que son multiplexe soit dans sa ville. Le choix de Cahors est très réfléchi et permettra de faire passer le message qu'on va aider les petites villes, mais que ça dépendra beaucoup d'elles.
capture