logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 17h45 sur France 5

capture
– Ils ont laissé faire. On a perdu les 2/3 des commerces.
– Des commerces fermés et un record: celui du plus haut taux de vacance commerciale de Bretagne. Il aurait plus que doublé entre 2011 et 2017. 1 boutique sur 3 est inoccupée, malgré les actions mises en place par l'association des commerçants, qui défend la spécificité des centres-villes face à la vente en ligne et aux zones commerciales installées en périphérie.
– Notre intérêt est d'être différents, d'avoir des gammes qualitatives. On se battra toujours pour ça. Ily a une segmentation aujourd'hui entre le low cost, le bas de gamme que l'on trouve en zone commerciale et les produits que l'on peut trouver dans un centre-ville, le qualitatif, le haut de gamme, le service et le conseil.
– Ces arguments n'ont pas convaincu les clients que l'on retrouve ce jour-là dans l'une de ces zones à 10 minutes de voiture, à Langueux, au sud de la ville. Ici, dans les années 70, les terres agricoles ont laissé la place à d'immenses temples de la consommation et à leurs parkings gratuits. par des élus attirés par la promesse de milliers d'emplois.
capture
– En ville, ily a les mêmes enseignes qu'ici. On peut tout faire ici. On se gare et on fait tout à pied.
– Ily a plus de magasins.
– A Saint-Brieuc, ça se meurt. Il n'y a plus d'animation.
– Le parking est payant partout
– Il faut de la vie. Sinon, on n'y va pas.
– Saint-Brieuc n'a pas évolué et s'est appauvri tout doucement.
– Pas facile pour les centres-villes. La mairie de Saint-Brieuc en a conscience et tente de trouver des solutions.
– La ville a mis en évidence toutes les actions qu'elle fait pour l'attractivité du centre-ville. C'est sur l'habitat, la stratégie urbaine...
capture