logo Le moteur de recherche de la télé

Toits de Paris, des jardins extraordinaires


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 16h35 sur France 5

capture
– C'est un mot parisien qui est devenu national.
– Antoine Jacobson a une autre anecdote tout aussi surprenante. Il nous emmène rue de Rivoli, à côté du musée du Louvre. Pendant la 2de Guerre mondiale, les jardins sont réquisitionnés.
– Nous sommes à Paris, en 1943. On cultive des poireaux. Nous sommes au même endroit aujourd'hui, au Louvre.
– Septembre 1943. L'Allemagne occupe la France. Les troupes nazies patrouillent sur les Champs. Pendant ce temps, les Français survivent avec leurs tickets de rationnement et le système D. Des Parisiens travaillent pour nourrir la population.
– L'agriculture en ville existe pour se nourrir. En temps de guerre, en 1943, on cultive autour du Louvre des poireaux, des haricots... Ce n'est pas la première fois. Première Guerre mondiale, aux Tuileries, pareil. 1870, la Commune, on cultive des choses à manger en ville.
– Des poireaux au Louvre. Pourquoi pas du vin à l'Hôtel de ville ? Une idée pas si saugrenue pour Virginie Dulucq, qui a gagné un appel à projets de la mairie. L'objectif de la ville est d'atteindre 100 hectares de toits et de murs végétalisés d'ici à 2020.
– Je les ai.
capture
– Dans son carton, de quoi produire à terme quelques centaines de bouteilles.
– On va bien travailler, avec ça. Ils sont bien.
– Pour l'aider dans son projet, Virginie est avec ses parents, viticulteurs dans les Landes.
– On les a bien conditionnés.
– On va couper les racines comme ça, pour les raccourcir de 10 cm.
– Ce sont des cépages qu'on trouvait en Ile-de-France.
– Du Chasselas, du pinot noir, du sauvignon... Des cépages pour du vin rouge et du blanc. Et dans le carton, une petite surprise.
– On est en train de découvrir qu'ily a des cépages de chardonnay pour tester le champagne sur Paris.
– On va faire du champagne à Paris ?
– C'est le cépage.
– Pendant 3 ans, la mairie de Paris lui offre, contre un loyer modéré, une parcelle de 400 m2. Plus qu'un vignoble, c'est un site expérimental.
– Sauvignon, chardonnay ici, on aura un autre rang de sauvignon de l'autre côté.
– Vous ferez combien de litres ?
– Pour l'instant, on va faire pousser le raisin, et puis, après, on verra comment se comportent les plants.
capture