logo Le moteur de recherche de la télé

Toits de Paris, des jardins extraordinaires


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 16h35 sur France 5

capture
– C'est intéressant, le contraste entre le monde du luxe et nous, les produits frais. On va être dans le rush de l'arrivée des salariés.
– Direction le ventre de Paris. Ses produits frais vont parcourir à peine 5 km, 9 stations de métro, une empreinte carbone réduite. En supermarché, les fruits, les légumes ou salades parcourent en moyenne 650 km. Ces produits sont vendus aux chefs parisiens ou aux rayons gourmets des grands magasins.
– Bonjour, Daniel. Ça va ?
– Ça va. Et toi ?
– Oui.
capture
– La forme ?
– Oui. Alors, cueillette du matin. Basilic, shiso pourpre, doré...
– Dans ce restaurant, que des produits frais, aucun plat surgelé, avec parfois une surprise dans le menu : des aigres-doux de fleurs de tagète aux bouquets de fleurs des toits de Paris.
– Cadeau de la maison.
– C'est une fleur d'un jour, comme une pétale d'endive.
– Sans l'amertume. Ca, c'est cool.
– Vous pensez qu'un jour, on se nourrira entièrement des produits Ils ne font pas pousser des vaches.
– On ne le fait pas pour que Paris soit autosuffisante. On le fait pour gérer les eaux, les déchets, la biodiversité. C'est important qu'il y ait de l'agriculture qui existe encore autour des villes et dans les espaces ruraux. L'idée n'est pas de remplacer, mais de compléter sur des produits.
– Et d'ajouter un peu de vie dans la ville.
– Aujourd'hui, la gastronomie investit les sommets de Paris. Les grands chefs veulent tous leur petite parcelle de verdure. A 2 pas de la place Vendôme, l'un des 9 palaces de la capitale dispose de jardins pour ses suites royales sur le toit et d'une table aromatique pour le chef. C'est l'une des plus belles vues sur Paris. Thierry Marx ne s'en lasse pas. Adepte des circuits courts, il ne jure que par cette palette d'herbes fraîches aussi riche qu'inattendue.
capture