logo Le moteur de recherche de la télé

Toits de Paris, des jardins extraordinaires


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 16h35 sur France 5

capture
– Elles sont bien mûres. Il faut ramasser tout ça. 0K. C'est parti. Ily en a plein par terre. C'est du luxe. Quand les journées ont été dures, quand j'ai envie d'être seule, je viens ici et c'est génial. Ilya des topinambours, des cristophines, du potiron, framboises, raisins, haricots, courgettes... Des courgettes, ily en a pléthore. On ne sait plus comment les cuisiner. C'est dingue. On sait que ça vient de notre jardin. C'est que du bonheur.
– Du bonheur grâce au propriétaire de l'immeuble. C'est la Régie immobilière de Paris qui a créé en 2013 ce potager de 100 m2. Il n'y a jamais de disputes ?
– Jamais. Waouh ! Dis donc... Regarde-moi cette taille.
– Celui-là, regarde.
– Je prends la petite.
capture
– C'est parti. Ouh là là !
– Ily a des orties. Regardez ce que je vais vous faire tester. Gâteau au chocolat et aux courgettes.
– Qui veut goûter ? Surtout, les enfants, tu leur fais manger de la courgette sans qu'ils le sachent.
– J'ai goûté l'année dernière.
– A la 1re récolte !
– A l'association !
– A nous !
– Un jardin potager pour favoriser le lien social. Si ce type de projets reste exceptionnel, il pourrait fleurir un peu partout dans la capitale. Cette petite révolution se prépare à proximité de la place de la Bastille. Tout se passe dans ce bureau d'architectes. A la demande de la mairie de Paris, Vincent Caillebaut imagine un Paris plus solidaire et futuriste.
– Voici ici la rue de Rivoli en 2050, avec les bâtiments haussmanniens. Nous proposons de construire des tours-montagnes, qui dressent leurs boucliers photovolta' l'ques vers les Tuileries et qui intègrent des cascades d'eau qui permettent de générer de l'électricité, de la stockerjour et nuit. Toutes les toitures sont végétalisées en venant rapatrier des vergers communautaires et des potagers suspendus.
– Une vue futuriste depuis les hauteurs de Notre-Dame-de-Paris ou depuis le Jardin du Luxembourg. Chaque fois, la nature s'impose.
capture