logo Le moteur de recherche de la télé

Vivo : don de sperme artisanal, des bébés clandestins

Le magazine de la santé


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 13h40 sur France 5

capture
– Il faut que ce soit très surveillé et très progressif. J'insiste sur les patients qui prennent des neuroleptiques. Ce sont eux qui déstabilisant. On se retrouve avec des patients qui décompensent des pathologies psychiatriques plus graves car ils ont arrêté leur traitement. Si vous avez quelqu'un qui est sous neuroleptiques et qu'il arrête son traitement d'un coup, n'hésitez pas à appeler le centre médical où il est suivi. Ils vont lui réexpliquer l'importance de bien prendre son traitement.
– Benoît: Quelques conseils, pour terminer?
– Pierre Pelloux : Si vous partez en voyage, n'oubliez pas vos traitements. Surtout, ne mettez pas dans la même valise. Il faut aussi toujours avoir l'ordonnance sur soi. Mettez vos médicaments dans des valises différentes, de manière à, si vous perdez la valise, pouvoir avoir la moitié de votre traitement. Il faut toujours garder une semaine de médicaments d'avance.
– Benoît: Merci. In vivo.
capture
– Marina: Suite de notre série sur l'insémination artisanale. C'est illégal, en France.
– Benoît: On retrouve Alicia et Jenny. Elles n'avaient pas les moyens de s'offrir un parcours de PMA Elles ont fait appel à un donneur de sperme.
– Jenny et Alicia sont en couple depuis 5 ans. Ensemble, elles rêvaient de fonder une famille et ont trouvé un donneur de sperme sur Internet. L'accouchement de Jenny est prévu dans peu de temps.
– Ce soir, nous avons mes beaux-parents, ma meilleure amie et sa maman. C'est le petit dîner avant l'arrivée du petit bébé. On en profite.
– Les 2 jeunes femmes n'ont rien caché à leurs proches pour la méthode choisie pour concevoir le bébé, quitte à les déstabiliser un peu.
– Au début, elles m'ont expliqué la façon dont elles voulaient procéder etje n'ai pas compris. Je leur ai dit que c'était dangereux. Elle m'a rassurée. Nous avons eu des heures de conversation. Tant qu'elles sont heureuses...
– Ça fait bizarre. Dans le temps, on ne parlait pas de toutes ces choses-là. C'est bien. Ce ne sont pas des choses que l'on prend à la légère. Je ne vous veux que du bonheur.
– Le beau-père d'Alicia a du mal à masquer ses inquiétudes.
capture