logo Le moteur de recherche de la télé

Comment bien choisir ses pulls et ses pelotes de laine !

La quotidienne


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 11h45 sur France 5

capture
– Ça tiendrait compte des nouveaux usages. On ne peut pas resterjuste sur la télévision objet. A terme, de plus en plus de nouveaux objets véhiculeront des programmes de télévision. Une telle réforme accompagnerait
– Plus que les ordinateurs ou les tablettes, ce sont les box Internet qui pourraient être taxées. Ceux qui payent déjà la redevance télé ne payeraient pas de taxe supplémentaire. En revanche, ceux qui ont une box et qui s'en servent uniquement pour Internet la payeraient aussi. Cette taxe supplémentaire, les professionnels du secteur sont contre.
– La taxe sur les box Internet A chaque mise en service, les box sont taxées à hauteur de 25 % environ pour financer le secteur de la culture.
capture
– Cette taxe créée en 2009 est payée par les opérateurs et devait, en théorie, compenser la fin de la publicité sur France Télévisions après 20h.
– Comme toute taxe, elle a été dévoyée. Seulement 167 millions ont servi à financer France Télévisions. Cette taxe a rapporté à l'Etat près de 1,8 milliard d'euros depuis sa création. C'est l'équivalent de l'investissement nécessaire de la création à un réseau mobile national sur notre territoire.
– Certains plaident pour une refonte complète du système.
– Il faut que ça devienne un impôt qui soit distribué dans l'ensemble des impôts sur le revenu. Que l'Etat prélève sur ces recettes fiscales, pas du tout par une taxe dédiée...
– L'Allemagne a déjà opté pour un modèle similaire avec une redevance forfaitaire mensuelle payée par chaque foyer fiscal. Autre intérêt d'un tel impôt: il ne dépend pas des modes de diffusion. Il n'y aura pas besoin de le réformer pour s'adapter aux télévisions et aux ordinateur de demain.
– Thomas: Finalement, ce projet de taxe a été retoqué.
capture