logo Le moteur de recherche de la télé

Comment bien choisir ses pulls et ses pelotes de laine !

La quotidienne


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 11h45 sur France 5

capture
– Ily a un audit qui a été réalisé sur les exploitations qui en faisaient la demande. C'est un dispositif qui n'est pas obligatoire.
– Luc est agriculteur dans l'Oise depuis le début des années 90. Son exploitation en polyculture et élevage est certifiée Pour obtenir cette certification d'une durée de 5 ans, il doit respecter un référentiel et des exigences de protection des cultures, de traçabilité des produits ou de gestion des déchets.
Il a décidé de changer ses pratiques pour diminuer l'utilisation de pesticides.
capture
– On s'aperçoit que ce niveau d'utilisation est inférieur. Sur les grandes cultures, aujourd'hui, on n'a pas fait un seul insecticide sur les céréales, la betterave. Si demain, ily a une forte pression due à un problème climatique, il faudra intervenir.
– L'agriculture raisonnée est plus une philosophie.
Chacun fixe ses propres règles. Pour éviter l'utilisation excessive de pesticides, Luc réfléchit davantage en amont pour avoir plus de cohérence sur son exploitation. Il fait de la rotation de cultures. Pour ses 90 vaches laitières, il affirme avoir peu recours aux médicaments, même s'il ne s'interdit pas la pratique.
– On essaye d'éviter l'accès aux antibiotiques. On sait que ça a un lien avec les consommateurs, derrière. Aujourd'hui, on arrive à faire beaucoup de prévention. c'est beaucoup de surveillance, passer beaucoup de temps avec les animaux et du temps dans les champs.
– Cette agriculture semble vertueuse. Un mode de culture moins contraignant que le bio. Pourtant, cette agriculture est décriée. Pour l'association Générations Futures, elle n'est en rien une alternative aux pesticides de synthèse. Ce terme relèverait plus de la formule marketing.
capture