logo Le moteur de recherche de la télé

La maison des Maternelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h20 sur France 5

capture
– C'est lui qui a le portable de l'émission.
– Benjamin: On me demande si vous avez vraiment la gastro...
– Agathe: Oui! C'est l'heure de s'informer. Un truc de fou... Enfin non, d'une logique implacable. Les jeunes parents que nous sommes passent moins de temps avec nous. Une petite étude pour démarrer.
capture
– Benjamin: Si on compare la situation d'aujourd'hui avec celle de 1965, on apprend que les mamans, avant, passaient en moyenne 1h40 parjour à s'occuper des enfants. Aujourd'hui, c'est 20 minutes de moins pour les mères diplômées et 40 minutes pour les autres. Les papas s'occupent aujourd'hui de leurs enfants seulement 50 minutes parjour dans le pays. Globalement, dans le monde, sur les 11 pays testés, tous voient le temps des parents avec les enfants s'allonger, sauf nous. La palme pour les Danois, comme toujours. Ils sont passés d'une grosse dizaine de minutes parjour à près de 4 heures parjour.
– Agathe: Au Japon, une appli géniale est lancée cette semaine pour les femmes enceintes.
– Benjamin: On connaît le métro bondé à Tokyo aux heures de pointe. Ily a des pousseurs. Imaginez entrer dans une rame lorsque vous êtes enceinte. Cette application, qui est testée cette semaine, propose de mettre en lien dans le métro les femmes enceintes et les passagers d'accord pour leur céder leur place. On se connecte et on voit où se trouve la personne sympa la plus proche. Pourquoi ne pas instaurer ce genre d'appli à Paris?
– Agathe: Comment se remettre d'un cancer du sein et en particulier d'une ablation? On vous présente une association au travail salvateur.
– Benjamin: Le cancer du sein touche une femme sur 8 en France et seulement 20 à 30 % ont recours à la reconstruction mammaire. Pour d'autres, l'association Soeurs d'Encre propose des tatouages thérapeutiques.
– Delphine a 47 ans. Ily a 2 ans, elle a subi l'ablation totale de son sein droit. Aucune reconstruction mammaire n'est envisagée aujourd'hui. Pour avancer dans cette épreuve, elle a choisi le tatouage thérapeutique.
capture