logo Le moteur de recherche de la télé

La maison des Maternelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h20 sur France 5

capture
– Ça lui apprend à avoir de la compassion vis-à-vis des autres.
– Benjamin: On n'a plus beaucoup de temps, mais on a quand même une dernière question.
capture
– Claude Halmos : Je crois que le problème, dans ces cas-là... Il faut d'abord virer de sa tête que toutes les théories qui disent que punir est méchant. Ce qu'on demande aux enfants, ce n'est pas d'obéir à l'adulte. On leur demande d'obéir aux règles que les adultes leur disent et auxquelles ils sont soumis eux-mêmes. C'est ça qui change tout. Ce n'est donc pas une violence. L'enfant ne peut pas taper sur ses copains car ses parents, les adultes, ne peuvent pas taper sur les autres. Si on se sent coupable, c'est parce qu'on a peur d'infliger une souffrance à son enfant que, souvent, on a vécue soi-même parce qu'on a pu vivre de la violence et des punitions injustes. Ily a des parents qui prennent prétexte de la moindre bêtise pour se déchaîner contre l'enfant. Ce sont des parents maltraitants. Quelquefois, c'est intéressant de discuter avec des parents de pourquoi ils se sentent coupables.
– Agathe: A chaque fois que vous venez ici, on a envie que vous y restiez. Ily a une très belle chambre On a plein d'autres questions à vous poser. Merci de nous avoir éclairés sur ce sujet qui vous intéressera forcément à un moment donné, même si vous ne le vivez pas encore. Je vais retrouver Laurence qui va faire un soin des ongles et des cheveux au petit Tom. En attendant, un appel à témoins.
– Benjamin: C'est l'heure de pratiquer.
– Agathe: Je me traîne jusqu'à l'étage. C'est haut. Bonjour, Tom. Il s'endort un peu, je ne vais pas trop parler. Laurence, vous allez nous montrer comment prendre soin des ongles et des cheveux de nos bébés. Anne-Lise, vous avez besoin d'aide.
capture