logo Le moteur de recherche de la télé

Questions pour un champion


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 18h10 sur France 3

capture
– Très heureux, regardez ce petit pas bondissant, de vous retrouver ce soir encore dans "Questions pour un champion". Je vais vous demander une chose toute simple: installez-vous bien confortablement et ignorez les tentations, les appels du téléphone, la sonnette de la porte et préparez-vous à un beau match avec 4 nouveaux candidats. J'appelle d'abord Jérémy, 23 ans. Il vient de Sarcelles. Marc, de Paris. Il est suivi de Nadine, du beau département du Finistère. Et enfin Serge, de Calais. Voici pour nos 4 nouveaux candidats ce soir. Pourquoi 4 nouveaux candidats? Car la cagnotte a été gagnée hier soir. Nadine, vous rentrez comme la reine d'Angleterre. Magnifique. Comment ça va, Jérémy? Vous travaillez dans la banque. Applaudissements. On a un public très chaud. Jérémy a dit "bonsoir" et tout le monde a applaudi. Amateur de rugby et de cinéma. Mais vous avez un petit regret par rapport à la production ciné de maintenant.
– Oui, je trouve que les scénarios en ce moment sont un peu plats. On met beaucoup à l'image et peut-être plus assez sur le scénario. C'est peut-être des questions de budget. Ça se regarde quand même mais un petit regret à ce niveau.
capture
– Je suis bien d'accord. Notamment pour les films d'aventure et d'action. Ça n'empêche pas d'avoir un bon scénario de temps en temps. C'est très efficace, beaucoup de choses à l'image, des effets spéciaux, des cascades mais l'histoire...
– C'est un peu plat. Avec des rebondissements auxquels on s'attend.
– Avec Jérémy, on s'adresse à toute l'industrie cinématographique mondiale, Hollywood, Bollywood... Bonne chance pour ce soir. Bonsoir, Marc. Vous allez bien? Marc a quand même la chance inouïe de partager sa vie aujourd'hui entre Paris et Rome. Excusez du peu. Qu'est-ce qui vous amène à Rome si régulièrement?
– Mon épouse, tout simplement. Elle a été nommée à Rome. Je vais la rejoindre 2 fois par mois.
– Que pensez-vous de cette ville?
– S'il n'y avait pas les touristes, ce serait parfait.
capture