logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 12h55 sur France 3

capture
–  On taille après le 15 mars. Si vous taillez et que ça gèle après, la branche éclate.
– En France, il est interdit de couper un olivier sur pied. Il repère donc des morceaux destinés à la destruction.
– Parfois, ce sont des troncs qui sont morts sur pied ou qui se sont pris un muret...
– Guillaume stocke le bois dans le jardin de la maison familiale.
– Là, c'est mon père qui a coupé ce tronc, il avait gelé... On conserve bien à plat, à l'abri des dégâts du temps et de l'eau. Il y a entre 20 et 40 années de séchage.
capture
– Son père lui a transmis sa passion et son atelier. Sans son patrimoine familial, il n'aurait pas eu les moyens de s'installer car le métier impose beaucoup de temps et un certain outillage.
– C'est très particulier. A l'époque, il y avait plusieurs artisans par commune, aujourd'hui je suis l'un des derniers. La plupart sont assez âgés et vont être à la retraite.
– Le saladier, c'est le produit phare de Guillaume. Avant de pouvoir être mis en rayon, il va être mis à sécher pendant trois années, protégé du mistral.
– Avec le mistral, mes saladiers peuvent se fendre...
– Ces objets en bois entament leur vie au grand jour dans la boutique de son père. Ici, on mesure l'ampleur de son art. Les pièces traditionnelles, et les objets plus étonnants...
– Je suis parti d'un bloc plein, ce n'est pas une pièce facile à manipuler.
– La pièce dont il est le plus fier, c'est celle-ci...
– C'est mon violon en bois d'olivier, c'est une pièce unique. C'est un instrument assez sonore.
– Il pousse très loin les limites de cet artisanat local et ancestral pour écrire de nouvelles pages de son histoire familiale.
– M. Vignes : L'automne est la meilleure saison pour lutter contre les chenilles processionnaires, le but étant de détruire les oeufs Il existe de nombreuses méthodes pour tenter d'éradiquer ce fléau. Petit tour d'horizon...
capture