logo Le moteur de recherche de la télé

Secret-défense : que nous cache l'Etat ?

Complément d'enquête


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h55 sur France 2

capture
– Si un avocat a besoin d'une information classée secrète, il peut demander qu'une commission indépendante composée de magistrats et de parlementaires puisse accéder aux documents. Et cette commission, qui rend une vingtaine d'avis par an à peu près, se déclare généralement favorable à la déclassification. C'est en moyenne 75% d'avis favorables. Ce qui veut dire qu'il y a effectivement des secrets qui ne méritent plus de l'être au bout d'un certain temps.
– T. Sotto : Existe-t-il un secret-défense oral, que se transmettent les présidents par exemple?
capture
– B. Warusfel : Je pense que c'est très rare... On dit que le président de la République qui sort de fonction donne un certain nombre d'informations à son successeur
– T. Sotto : C'est l'entretien à l'Elysée pour la passation de pouvoirs? essentiellement le chef des armées qui met à disposition du Président des documents écrits.
– T. Sotto : Merci beaucoup. On a essayé de ne rien vous cacher. C'est la fin de ce numéro de "Complément d'enquête". Merci à toutes les équipes qui m'ont aidé à le préparer et à le
– Pour nous, l'arrivée d'Emmanuel au pouvoir est un conte de fée. Quelle année ! Depuis, pour nous, la France, c'est le paradis fiscal. Je dis "nous". On n'est pas si nombreux. On dit "Président des riches". Il faudrait dire "des très riches". L'impôt sur la fortune, c'était 3,2 milliards d'euros de recette. En moyenne, 10 000 euros de plus pour les familles les plus aisées. Ça fait chaud au coeur. Moi, j'ai touché un chèque de 125 000 euros. "We wish you a merry christmas." La "flat tax" sur les dividendes et les revenus financiers : Un taux unique à 30%. Et hop, 2 milliards.
Ça s'ajoute aux 2 milliards de la taxe sur les dividendes. Supprimée. On va pouvoir spéculer tranquille. La France est déjà la championne des dividendes en Europe, avec 55 milliards d'euros versés chaque année aux actionnaires. Mais on en veut toujours plus. Emmanuel est d'accord. Comment dépenser tant d'argent public ? On nous dit d'économiser. Là, Emmanuel est fort. Les salariés, les retraités vont payer. Et ça, de 2 façons : directement en impôts, sans parler de la baisse des allocs, de la hausse des loyers, du forfait hospitalier, entre autres. Manu, c'est un peu le roi du tour de passe-passe. Il reprend d'une main ce qu'il donne de l'autre. Emmanuel agite la suppression de la taxe d'habitation. Mais il n'y a aucune garantie que ces sommes soient compensées pour les collectivités locales. Et elles doivent faire 13 milliards d'euros d'économies sur 5 ans. Qui va payer les services publics locaux, le nettoyage des rues
capture