logo Le moteur de recherche de la télé

Secret-défense : que nous cache l'Etat ?

Complément d'enquête


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 22h55 sur France 2

capture
– Notre approche est très franco-française!
– T. Sotto : Les Français ont un rapport particulier, ils ont formé les forces irakiennes aussi...
capture
– P. Servent: Non, pas plus ou moins que les Britanniques, les Américains et d'autres pays de la coalition. Près de soixante pays ont aidé l'Irak...
– T. Sotto : Le journaliste Vincent Nouzille est très affirmatif, il parle de quarante assassinats ciblés... la DGS E, les assassinats secrets que François Hollande a révélé de façon irresponsable, à savoir les opérations Homo. Ce sont les services secrets qui peuvent, sur décision du président de la République, pratiquer des éliminations physiques de certaines personnes.
La liste sur laquelle vous m'interrogez, c'est ce que font les services de renseignement de tous les pays pour savoir où se trouvent leurs ressortissants jihadistes, ce qu'ils deviennent. Vous avez des personnes identifiées dont on connaît les itinéraires. Là, il peut y avoir légitimement une demande aux forces irakiennes. Pour qu'elles aident à identifier les cadavres retrouvés, par exemple...
– T. Sotto : Vous ne nous faites pas le récit du monde merveilleux de la guerre?
– P. Servent: Non, cela fait partie du BA-BA de la guerre aujourd'hui, le renseignement est très important. La notion de "tueurs de la République" appliquée aux soldats français, c'est du pipeau total. Le boulot des forces spéciales, c'est de capturer les jihadistes vivants car ce sont des sources de renseignement.
capture