logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 16h00 sur France 2

capture
– S'il fait le fond et qu'il peint les détails, quand il va retourner, on ne verra plus rien. Il doit avoir une vision de la composition d'ensemble dès le départ. Ça demande pas mal d'années d'exercice.
– Sophie: Une gymnastique intellectuelle.
– G.Debuire: On a des thèmes qui sont très religieux. Ça parle tout seul. On a l'apparition de la Vierge.
– Sophie: Ce genre d'objets a beaucoup de valeur?
– G.Debuire: Non.
– Sophie: Mince. Pas de quoi aller au Canada?
– G.Debuire: Absolument pas. Ici, on a une mandorle. C'est en forme d'amande. C'est la rencontre de 2 cercles qui se croisent. C'est la rencontre et le monde céleste. Qui trouve-t-on entre ces 2 mondes? Le Christ!
– Sophie: On a appris plein de choses. Votre estimation? Pourquoi ça n'a pas de valeur?
– G.Debuire: Parce que c'est religieux. Quasiment tout ce qui est religieux, à part les oeuvres très anciennes, du XVIe siècle, a très peu de valeur. Ce n'est pas commercial. Je vais estimer à 100 euros.
capture
– André: Les 3?
– G.Debuire: Les 3!
– Sophie: Vous espériez beaucoup plus? Je pensais à 600 euros. On est loin. Mais bon... On va voir si je fais monter les enchères.
– Sophie: Voici le passe. Bonne chance. J'espère que vous irez au Canada avec votre mari. C'est tout droit.
– André: J'en voulais plus. On va voir si je peux en demander ce que je veux moi. A voir.
– Les vitraux d'André vont-ils éblouir nos acheteurs? Avant de le savoir, voyons si François cartonne avec son étui plein de surprises.
– François: Bonjour.
– P.-J.Chalençon: Votre prénom?
– François: François.
– P.-J.Chalençon: J'ai l'impression que vous nous apportez un violon, un instrument de musique.
– François: Un étui à violon.
– A.-C.Verwaerde: Juste l'étui?
– François: Avec une surprise.
– P.-J.Chalençon: Avancez vers nous, cher François. Montrez-nous ce merveilleux étui.
– François: Je vous laisse ouvrir. Vous aurez la surprise.
– A.-C.Verwaerde: Oh! Qu'est-ce que c'est?
– P.-J.Chalençon: Qu'est-ce que c'est que ce truc? C'est waterloo?
– François: Je pense que c'est probablement napoléonien. Je pensais à vous.
capture