logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 15h00 sur France 2

capture
– J'aimerais avoir un peu plus de reconnaissance de ma personne. Parfois, j'ai des discussions avec lui et je lui dis: "Suis-je un peu plus qu'un meuble?" Parfois, j'ai des propos assez violents pour l'obliger à sortir de ses retranchements. Mais c'est lui. Je l'ai épousé tel quel même si, vu de l'extérieur, ça peut sembler très agricole ou très rustre. Mais c'est sincère. Applaudissements.
– Janane Boudili : J'ai noté les 3 bouquets en 36 ans. Personnellement, je l'aurais un peu mal pris. Comment lui témoigne-t-il son amour?
– E.Despatureaux: Il a préféré, par pudeur, coucher ses sentiments sur le papier. Au début de la relation, il lui envoyait une lettre par semaine. Sylvette lit la lettre.
capture
– Sylvette: "Mes baisers seront autre chose que de l'encre je te dis simplement que je t'aime, je te veux pour toujours, je t'embrasse tendrement, amoureusement, Manu qui t'aime." Tu n'es pas mal, mon chéri.
– E.Despatureaux: Quand vous écrivez ça, vous êtes drôlement inspiré?
– Emmanuel: Non... Je pense que c'est là, l'amour. C'est aussi simple que ça.
– Sylvette: Recevoir ces lettres tous les 10jours... Déjà, on attend cette lettre, que l'on lit... On s'attarde à certaines phrases ou à certains mots. On prend conscience du fait qu'on est aimé, tout simplement. En prenant de l'importance, l'affection se transforme en amitié et l'amitié en amour.
– Daphné: Ça vient petit à petit. Ils ont appris à s'aimer avec le temps. C'est hyper charmant. Sylvette a complètement épousé le mode de vie de son mari. Est-elle comblée?
– E.Despatureaux: Aujourd'hui, oui. Mais elle a bien failli partir il y a quelques années. A l'époque, les parents d'Emmanuel vivaient à quelques mètres de chez eux. Ils étaient très présents dans leur vie. Emmanuel était débordé par son travail à la ferme. Sylvette s'est sentie abandonnée. Elle avait l'impression d'être devenue la bonne de la maison. Elle craque et fait une dépression nerveuse. Elle appelle ça son burnout. C'est un électrochoc pour Emmanuel. Il prend conscience qu'il peut vraiment la perdre.
capture