logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 13h00 sur France 2

capture
– Ces applications très prisées des adolescents ne seraient dès lors accessibles qu'avec l'accord parental. Aujourd'hui, près de 1 enfant sur 2 fréquente au moins un réseau social avant d'avoir 10 ans.
– S'inscrire sur un réseau social avant 16 ans, oui, mais à une condition: avoir l'accord de ses parents. C'est un projet de loi de la garde des Sceaux, qui souhaite mieux protéger les mineurs. Les parents que nous avons rencontrés ce matin restent méfiants vis-à-vis des réseaux sociaux et voient cette proposition d'un bon oeil.
– Un enfant, qu'il ait Facebook, c'est une chose, mais il faut qu'il soit contrôlé par ses parents. Il ne faut pas qu'il passe sa journée sur Facebook, qu'il y ait n'importe quoi d'écrit sur Facebook.
capture
– Ça peut très vite dériver. On ne sait pas qui va chercher à les contacter. mais ça peut être aussi d'autres personnes. Il faut un contrôle.
– Aujourd'hui, l'accès est interdit aux moins de 13 ans. Malgré cette limite d'âge, 26 % des moins de 10 ans et 57 % des 11/12 ans sont inscrits sur un réseau social au moins. Chez les 15/24 ans, ce chiffre Devant ce collège, tous les adolescents avouent avoir facilement contourné l'interdiction.
– On met tous des fausses dates de naissance.
– On peut mettre le bon jour, le bon mois, mais on change juste l'année.
– Quand on met la vraie date de naissance, etj'ai déjà essayé, ça bloque le compte et le supprime.
– Demander l'autorisation des parents pour les moins de 16 ans, une bonne idée selon les associations de protection de l'enfance. Reste à savoir si les réseaux sociaux ont les moyens de faire cette vérification.
capture