logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 12h00 sur France 2

capture
– On en avait fait une réputée pour faire peur. Sur le thème "Saw", le film.
– Oui, pas le saut d'eau.
– Ça ferait moins peur. Du coup, on se fait enfermer. C'est des potes qui avaient commencé à en parler. Je suis, pas de souci.
– Comment faire peur avec un jeu ?
– C'est l'ambiance. Des choses qui peuvent sortir à des moments. On peut être attaché, molesté. Electrocuté. Ça reste un jeu.
– Pour Amélie, c'est la vie de tous les jours en Corse. On n'est pas vraiment molesté ou électrocuté.
– Pas vraiment. Un peu.
– On a eu des morts, quand même.
– On est vite pris dans le jeu. Au début, à la sensibilisation, ils nous demandent si on veut abandonner. Et il y en a qui abandonnent.
capture
– Il est tout fier. Vous faites ça souvent? la 4 ou 5e fois.
– Là, vous vous faites des amis ?
– On les connaît avant. C'est mieux.
– On reste amis, après ?
– Pas tout le temps.
– Vous avez craqué, un jour ?
– Oui. C'était celui qui faisait un peu peur. J'ai suivi mes amis qui étaient très partants pour ça. J'avais emmené ma petite copine avec moi. Il ne faut pas perdre son sang-froid.
– Ni perdre sa petite copine.
– Je l'avais prévenue, elle m'a dit "pas de souci". Moi, j'avais suivi mes potes, je ne voulais pas perdre la face. Je n'aime pas trop les choses qui me surprennent.
– C'était le thème "Saw".
– Oui.
– Vous saviez qu'il y aurait cette ambiance-là.
– Il faut dépasser ses limites.
– Ou pas.
– On fait la sensibilisation. Ils nous demandent si on est cardiaques.
– Si vous avez des héritiers.
– Ils nous expliquent qu'il y en a qui abandonnent. Et qu'il faut garder son sang froid pour éviter de se blesser. Je commence à ne pas être bien, mais avec le phénomène de groupe, je tiens. Quand on entre un par un dans la salle, les yeux bandés, j'étais attaché à un mur. Ça bougeait à côté de moi, donc je mets des coups à côté de moi. C'était mon pote. Ça a commencé comme ça. Et tout le long, j'ai perdu mon sang froid. Dès que quelque chose apparaissait, je n'étais pas bien. Je n'ai pas été d'une grande aide.
– Vous voulez faire "Fort Boyard" ? Vous n'avez pas frappé Fanny ?
capture