logo Le moteur de recherche de la télé

Tout le monde veut prendre sa place


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 12h00 sur France 2

capture
– Vous êtes déjà venu ici.
– Oui, il y a deux ans.
– Ça s'était bien passé ?
– Pas tellement.
– Quel était le problème ?
– Le fataliste m'a été fatal.
– Entre nous, ça allait?
– Oui, impeccable.
– Forcément, vu la différence... Sans blaguer, je regarde ses doigts, chaque doigt, c'est ma cuisse. Vous êtes dans le Gard ? A Nîmes ?
– Je suis dans un petit village entre Avignon et Nîmes. Entre le Pont du Gard et le Pont d'Avignon.
– Et vous organisez, au profit du Téléthon... Le Téléthon est passé, mais chaque année, vous faites quelque chose.
– C'était dans les années 90. J'étais secrétaire d'une association sportive. Pendant 5 ou 6 ans, on a fait des rallyes cyclotou ristes.
capture
– Ça consiste en quoi ?
– Vous faites des parcours de 50, 80 ou 130km.
– Sans être des professionnels du vélo.
– Non, c'est un sport de loisir. Par rapport au cyclisme, qui est un sport de compétition. Les personnes s'inscrivent et toutes les inscriptions étaient reversées au profit du Téléthon.
– Merci à vous de soutenir toujours fidèlement le Téléthon.
– Cash, le Canada.
– Parfait. Je préférerais magasiner plutôt que de passer la balayeuse.
– J'ai pas tout compris.
– Magasiner, c'est pour le shopping. Ils n'aiment pas les mots anglais. Ils ne font pas de shopping, ils magasinent. Nous, on dirait faire du shopping. Plutôt que de passer la balayeuse. Quel mot remplace la balayeuse ?
– L'aspirateur.
– Exactement. C'est pourtant un mot français. Je ne vois pas pourquoi l'aspirateur ne leur plaît pas.
– Ils doivent manquer de souffle.
– Lors de quel festival de cinéma, cette musique est-elle diffusée ? La musique est signée Camille Saint-Saëns.
– Venise.
– Non, c'est le champion qui va à Venise. C'est Cannes.
– C'est
– Vous avez des lagunes et lacunes. Amélie, ça va ?
– Ça va.
– Vous êtes avec Christian
– Depuis 3 ans.
– Vous l'avez rencontré comment?
– Par un groupe d'amis.
– Le groupe a dit "tiens, "c'est lui".
– C'était le collègue du copain d'une amie.
– La copine s'est dit "il est fait pour toi".
– Oui, et ça a matché.
capture