logo Le moteur de recherche de la télé

Les Z'amours


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 11h25 sur France 2

capture
– Bien joué.
– Alors qu'il y en a de très bien.
– Vous les posez, ils démarrent tout seuls, silencieux.
– Il le fait très bien, il y a pas besoin qu'il me l'offre, il se l'offre tout seul.
– Encore un esclave de lui-même.
– J'hésite entre un fer à repasser et un aspirateur. Ça peut être un peu les mêmes. Je dirais un fer à repasser, il sait que j'ai horreur de le faire.
– On vous la compte, la centrale vapeur.
– Ouais !
– 20 points.
– Jennifer ?
– Des bottes chauffantes.
– Sors le carton. Je savais.
– Que sont-elles devenues, ces bottes ?
– Je les ai données à ma mère, elle les a rangées quelque part. J'hésitais à les vendre, mais ça se fait pas.
capture
– Votre mère les met pas ?
– Si, parfois. Mais c'est encombrant.
– C'est une grosse caisse ?
– Comme ça. Et on peut plus bouger. Devant la télé, à la limite.
– C'est utile si on arrive à marcher avec une caisse, quoi.
– Voilà, c'est ça.
– En plus, ça fait massage.
– Votre compagnon va à la soirée des anciens du lycée. Qwappréhendera-t-il ? Se coltiner l'intello fayot qui l'a toujours soûlé ? Serrer la main de Pierrot la Brute qui le martyrisait ? Croiser Chloé, son amour de jeunesse qu'il n'a jamais oublié ? Que va-t-il le plus appréhender ?
– Alors là, grande question. Non, pas le costaud, ça, il y a pas de souci. Il avait beaucoup d'ex, à l'époque. Au collège, c'était un tombeur.
– Donc on prend les filles ?
– Non, l'intello
– François-Xavier Demaison. On regarde. Bien joué !
– Dites-moi, Jennifer.
– Je dirais la brute.
– La brute ?
– Oui, parce qu'il a du répondant, et je pense qu'aujourd'hui, ça se passerait pas comme...
– Il se vengerait de ce qui s'est mal passé avant.
– Ouais, il a pas eu de problèmes, mais je pense que c'est ça.
– Ça aurait pu être ça, Marco ?
– Ouais.
– Mais c'est plus Chloé.
– Mais si tu les as oubliées, c'est que t'y penses plus.
– Je la rencontre à la soirée, ça part en live.
– Si je suis pas là. Non, ça partirait pas en live, je sais me contenir.
– Ah, d'accord. Ça se termine toujours bien. T'es jalouse, c'est tout.
– Ça dépend de la situation.
– Tu me dégoûtes.
– Pardon ? On réglera les comptes après.
capture