logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 09h00


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h00 sur France 2

capture
– En tout cas, ce sont les conditions de ce vote qui ont marqué une nouvelle fois le manque de stabilité politique au Royaume-Uni. Il y a une semaine, un petit parti nord-irlandais avait obligé T.May à revoir sa copie sur un 1er accord. Hier soir, ce sont des députés conservateurs, le propre parti de T.May, qui lui ont fait défaut. Cela pose toujours la question de savoirjusqu'à quand T.May pourra tenir sur cette route semée d'embûches.
capture
– Sophie Le Saint : Derniers résultats de la Coupe de la Ligue. Ça passe pour les Parisiens, qualifiés pour les quarts de finale, après leur victoire, hier soir, 4-2, face à Strasbourg. Elimination de Lyon, battu 4-1 par Montpellier, et de Marseille qui s'est incliné face à Rennes.
Il aura fallu l'épreuve des tirs au but pour départager les 2 équipes. Une élimination au goût amer pour l'OM. Des incidents d'arbitrage ont été relevés. Les choses se seraient peut-être passées différemment avec l'arbitrage vidéo. L'assemblée générale de la LFP doit se prononcer aujourd'hui sans doute en faveur de cette mesure.
– Un but accordé alors que le ballon ne rentre pas dans la cage, un autre refusé pour cause d'un hors-jeu inexistant... Incompréhension totale, hier soir, lors du match entre Marseille et Rennes en Coupe de la Ligue, marqué par plusieurs erreurs d'arbitrage. Auraient-elles pu être évitées grâce à la vidéo? Il pourrait faire son apparition en Ligue 1, dans 4 situations de jeu: valider un but, un carton rouge, un penalty ou corriger une erreur sur l'identité d'un joueur.
L'arbitrage vidéo est déjà utilisé dans d'autres pays, comme en Allemagne, et dans d'autres sports, comme le rugby, depuis 2001. Alors qu'il est plébiscité par 90 % des Français, ce système a aussi ses détracteurs. Ils reprochent des temps d'arrêt de jeu trop longs et de nombreuses coupures de rythme dans le match.
capture