logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 8h10 sur France 2

capture
– Londres sera obligé de continuer à suivre la politique commerciale européenne. Sinon, c'est ingérable. C'est problématique pour les partisans du Brexit. Autre problème de gros sous. BJohnson est un peu le D.Trump européen avec à peu près les mêmes cheveux. Il se vante depuis le début du Brexit car la Grande-Bretagne ne paiera pas ce qu'elle doit à l'Europe. Il a dit qu'ils ne paieraient pas. Bien sûr que si. Environ 50 milliards, pour l'instant. Il y aura d'autres négociations sur d'autres sujets. C'est la note que les Anglais doivent à Bruxelles. Ce sont même des retards. Autre problème réglé ces derniers jours et qui s'est aussi traduit par une capitulation anglaise: la question des expatriés. Il y a beaucoup d'expatriés, c'est-à-dire des gens venus de différents pays d'Europe et qui travaillent au Royaume-Uni. Ils sont environ 3 millions. Il y a 300 000 Français à Londres. Même après le Brexit, tous ces Européens pourront rester au Royaume-Uni, de même que leurs enfants et petits-enfants. Ils auront droit à la sécurité sociale.
– Laurent: Je croyais que vous alliez dire qu'ils allaient être indemnisés pour rester au Royaume-Uni!
capture
– Frédéric: C'est comme si Londres n'avait pas quitté l'UE. La réunion à Bruxelles doit valider ces accords qui ont eu lieu ces derniers jours sur l'Irlande, la facture et les expatriés. Une fois que ce sera validé, on passera aux accords commerciaux, comme on fait avec le Canada ou d'autres pays. La Grande-Bretagne commencera à être traitée par l'Europe comme un pays indépendant.
– Laurent: Merci. Après l'Actu plus, c'est le bonus de Laura. On reparle du Téléthon. Le 36 37 a fonctionné, mais pas assez.
– Laura: Moins 5 millions. Avec l'hommage à Johnny, c'était compliqué d'exister en tant que programme. Si vous pouvez composer le 36 37 pour les enfants et la recherche, la ligne est ouverte jusqu'à demain soir. Des personnalités se succèdent pour répondre au téléphone. On vous demande de vous mobiliser.
– Laurent: On a bien dit: 36 37. Thomas n'a pas suivi.
capture