logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 8h10 sur France 2

capture
– Le pacte est accepté. Le mari n'a pas d'autre choix que d'obéir à sa maîtresse et à sa femme. Evidemment, il y a des situations de comédie très cocasses, avec beaucoup de comique de situation. Comme c'est écrit par une femme, ça change un peu. Et si le meilleur, dans l'adultère, ce n'était pas l'interdit? Au début, l'homme est très content. Une semaine chez son épouse et une chez sa maîtresse.
– Laurent: Calmez-vous!
– Charlotte: Je vis le truc! J'aime mon métier! Nous avons rencontré la douce I.Carré, qui joue la maîtresse. Bonjour, Isabelle. Merci d'être avec nous.
– "Demain, je dîne...
– "Avec Michel. Tu me l'as déjà
capture
– Charlotte: Un mot sur cette réalisatrice, A.Leclère. Qu'est-ce qui vous plaît dans son oeil de cinéaste?
– I.Carré: Ce qui me plaît chez elle, c'est son audace et le fait qu'elle choisit toujours des sujets qu'elle connaît, un peu personnels. Les situations sont toujours très fortes. Là, c'est original par rapport à d'autres films. On connaît ce trio: la femme légitime, la maîtresse et l'homme. Là, ce sont les femmes qui prennent le pouvoir.
– Charlotte: Là où c'est très bien, c'est que c'est assez nuancé, ce n'est pas cliché. Il n'y a pas la gentille épouse d'un côté et la maîtresse démoniaque de l'autre. Elles sont plurielles, ces deux-là.
– I.Carré: Oui. Elles ont leur complexité, leur ambivalence. Elles vont créer leur histoire.
– Charlotte: Elles sont actrices de leur vie.
– I.Carré: Ça va être l'histoire d'un arroseur arrosé.
– "Vous cherchez un titre en particulier?
– "Je suis la femme de Jean?
– "Je ne connais pas. Quel auteur."
– Charlotte: Faire une comédie, c'est très compliqué. C'est une histoire de rythme. Il faut être extrêmement précis.
capture