logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 7h10 sur France 2

capture
–  Patrice: Il n'y a pas franchement de quoi grimper aux rideaux. Le Figaro nous parle des intentions d'E.Macron. Qui a l'intention de récidiver à l'échelle continentale? Les élections européennes, c'est dans 2 ans. L'Humanité s'intéresse au sort de nos territoires, notamment au Lot. Le gouvernement se délocalise dans le Lot pendant 3 jours. L.Wauquiez prévient qu'il n'est pas là pour plaire. Il devrait atteindre cet objectif. Ça me donne une furieuse envie de parler d'autre chose. Hier, à la même heure, je vous parlais d'environnement. On ne progressera dans ce domaine qu'avec le concours du privé, des entreprises et des philanthropes, comme B.Gates. Les entreprises sont aussi impliquées sur d'autres fronts, notamment celui de l'égalité entre hommes et femmes. Ce n'est pas moi qui le dis, mais Elle. Le féminisme est devenu un argument de vente puissant. Toute la question est de savoir si c'estjuste ponctuel, un pur coup marketing, ou si ça traduit un élan inéluctable.
Le féminisme, autrefois raillé, est devenu glamour. Les publicitaires, qui sont des éponges à tendance, exploitent le filon. Une femme a récemment ouvert une agence de pub qui s'appelle Mad & Woman. Grazia souligne que les challenges sportifs purement féminins... Les thèses écolo échappent aux militants purs et durs. Les thèses féministes, au fur et à mesure qu'elles gagnent du terrain, sortent du cloisonnement militant pour gagner les produits de consommation de masse, la publicité ou les réseaux sociaux. Bref, tout ça est bien intéressant. Il faut lire la presse féminine. On y prend souvent conscience de tout un tas de choses avant le gros de la troupe. Quand on se penche sur l'histoire de la presse, on s'aperçoit que les titres féminins ont été pionniers dans pas mal de domaines: hygiène, éducation des enfants, environnement, égalité des genres... J'ai un bel échantillon de femmes avec cette double page dans L'Obs. Toutes ces femmes ont en commun d'avoir rendez-vous, lundi prochain, à l'opéra-Comique pour la 1re édition du Parlement du féminin. Il sera question de la révision de la Constitution.
capture
capture