logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 7h10 sur France 2

capture
– L'arbitrage vidéo est déjà utilisé dans d'autres pays, comme en Allemagne et dans d'autres sports, comme le rugby, depuis 2001. Alors qu'il est plébiscité par 90 % des Français, ce système a aussi ses détracteurs. Ils reprochent des temps d'arrêt de jeu trop longs et de nombreuses coupures de rythme dans le match.
– E.Colin: Fin de cette édition. A tout à l'heure.
capture
– Laurent: Merci. Direction le front de l'Est. On retrouve D.Derda à Moscou. Il a choisi de nous parler de culture. Quand je dis culture, c'est théâtre et danse, mais pas seulement. Le spectacle qui vient d'être donné au fameux Bolchoï, c'est un spectacle au message politique. Dans la Russie de V.Poutine, ça ne plaît pas à tout le monde.
– D.Derda: Ça ne plaît pas aux plus conservateurs, qui ne supportent pas qu'on porte aux nues un danseur comme R.Noureev, qui a fui l'Union soviétique et qui évoque de façon explicite son homosexualité.
En Russie, une loi de 2013 interdit la propagande homosexuelle. Ce qui rend ce spectacle si particulier, c'est le climat qui l'entoure. Il a été déprogrammé à la dernière minute, l'été dernier, sous un prétexte qui n'a guère convaincu. Son metteur en scène a été interpellé et mis en examen, accusé de détournement de fonds publics. C'est donc sans lui que le spectacle a été joué sur la scène du Bolchoï.
– C'est le spectacle le plus attendu de l'année en Russie, celui dont tout le monde parle et qui a bien failli ne jamais voir le jour. La première de "Noureev" était prévue en juillet, mais 3 jours auparavant, la direction du Bolchoï a prétendu que la troupe n'était pas prête. Difficile à croire. La représentation fut reportée à une date ultérieure, sans plus de précisions. Fin août, à la surprise générale, le metteur en scène, K.Serebrennikov, est interpellé et conduit devant un juge. Il est accusé de détournement de fonds publics, 850 000 euros. Il est depuis assigné à résidence. Les répétitions ont repris sans lui.
– Nous avons demandé au comité d'enquête d'autoriser K.Serebrennikov à assister aux répétitions. Nous n'avons reçu aucune réponse.
capture