logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 7h10 sur France 2

capture
– Regardez aussi la pression exercée sur les producteurs. C'est de la concurrence déloyale avec certains pays européens au détriment de nos producteurs. Ça provoque aussi une crise de la ruralité.
– César Roux : Qu'attendez-vous du plan du gouvernement en la matière?
– Louis Aliot : Il y a des trains qui n'arrivent plus. Il y a des services publics qui disparaissent.
Il n'y a plus de médecins, plus de pharmacies. Les Français ont un sentiment d'abandon. Jusqu'à présent, les gouvernements en place n'ont rien fait de significatif pour empêcher ce déclin. Se délocaliser, c'est un coup de com. Il est grand temps de se préoccuper de la ruralité. La France est un pays rural. Ce pays s'est développé autour des villages, des écoles, des mairies et des églises. Il faudrait revenir à quelque chose qui permette à la vie locale de s'épanouir et de se redévelopper.
capture
– César Roux : C'est généralement sur ces terres-là que vous faites les meilleurs scores, au FN.
– Louis Aliot : J'ai 48 ans. J'ai vu le déclin français au travers de ma ville. Ce qui existait il y a 30 ans n'existe plus aujourd'hui, à commencer par l'école.
– César Roux : Concernant le dossier de Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement va trancher d'ici la fin du mois de janvier. Qu'en pensez-vous?
– Louis Aliot : Il faut évacuer la ZAD. Il faut le faire quelle que soit la décision. Il est tout de même incroyable que, dans un pays de droit, nous n'arrivions pas à exécuter et des décisions du peuple. Il y a eu un référendum. Ça pose le problème du respect des lois de notre pays et de l'autorité de l'Etat.
– César Roux : Quels que soient les risques, il faut envoyer la gendarmerie mobile sur cette zone? Elle peut être piégée.
– Louis Aliot : Si vous cédez au chantage, ce que vous avez aujourd'hui à la ZAD de Nantes, vous l'aurez partout en France. Ça s'appelle l'anarchie. Il faut faire preuve de fermeté. Les forces de l'ordre ont des moyens de déloger un certain nombre d'olibrius d'extrême gauche.
capture