logo Le moteur de recherche de la télé

Mère porteuse

Top of the Lake : China Girl


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 20h55 sur Arte

capture
– Vous jetez un oeil? Je veux pas. Votre année de naissance ?
– C'est n'importe quoi. Ouvrez.
– Pour qu'on voie votre compatibilité.
– Et voir si je peux protéger votre fille sur le plan financier?
– Non. Ça m'intéresse pas. Il ne peut pas y avoir de fiançailles ni de mariage.
– Vous essayez de vous débarrasser de moi ? Ouvrez-la. Allez-y.
– C'est ainsi que vous m'accueillez dans la famille ? Le menteur bigame...
– Vous avez trompé Mary. On souffre.
– Vous êtes répugnant. Je n'ai pas de mots assez forts. Vous êtes un monstre. Tintement
capture
– Il y avait une handicapée, à l'université de Leipzig, nommée Lydia. Les blondes décolorées l'appelaient "la boiteuse". J'avais 22 ans. Un jour, les moqueries étant horribles, j'ai fait preuve de compassion. Sans vouloir me moquer. Je l'ai demandée en mariage. Mes amis n'ont pas approuvé, mais une semaine après, la pauvre jeune fille vient me dire qu'elle avait parlé à son père et qu'elle acceptait. Mon cerveau bouillonnait, j'étais coi. Pour la première fois, je faisais quelque chose d'insensé, et si j'allais au bout, ça me perdrait. Pour moi, c'était irrésistible. Et voilà ma putain d'histoire de merde.
– (Mon Dieu... Je crois que je vais vomir.) Coup dans la porte C'était Lydia, c'est ça ? Il est parti ? C'était quoi, déjà ? Lydia ? Il a dit ça ?
– Oui, c'est ça.
– Mary va penser que c'est rien.
– Il est bigame.
– Je n'étais pas d'accord avec ce plan. T'en dis quoi?
– Je pense qu'il faut prendre ça comme une allégorie.
– Tu veux dire par là
– Il s'en sert comme d'un conte pour expliquer sa personnalité.
– Comme un psychopathe.
– Et son message ?
– C'est pour détruire une mauvaise image. La porte s'ouvre.
– Pour détruire...
– Voilà Mary.
– Je suis passée les acheter.
– Oh... Ta robe, je l'adore. Magnifique, hein, Isadora ?
– Bonjour, Mary.
– Il est aux toilettes ?
capture