logo Le moteur de recherche de la télé

Naissance d'une sage-femme


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 15h35 sur Arte

capture
– Maman !
– Viens m'aider. J'ai besoin d'aide. Au revoir ! Attends, mon coeur, tu me chasses ? Fais-moi un bisou. Ça ira, mon grand ?
– Oui.
– A presque 250 km au nord de Maputo se trouve Xai-Xai, où Emilia doit faire son stage. Le plus grand marché de la région est ici. Située entre l'océan Indien et le fleuve Limpopo, la ville est près de l'Afrique du Sud, dont les mines attirent les travailleurs. Emilia a déjà réalisé 50 césariennes avant d'arriver ici. Mais elle n'a pas eu à faire face à des complications graves, ni aux difficultés liées au sous-équipement des hôpitaux ruraux.
– On est censées faire 100 césariennes. C'est un minimum.
– Durant leur internat, Emilia et ses 3 collègues partageront une maison. Thereza Raoul est une des colocataires.
– On habite dans cette maison, qui n'est que pour nous. D'autres familles vivent ici.
– Ce sont les toilettes ?
capture
– Non, ce sont celles de la famille d'en face.
– La lumière marche pas.
– Les conditions de vie sont très différentes de celles d'Emilia, à Maputo. Elle chante. C'est la 1re matinée de travail d'Emilia et Thereza. Les cas difficiles des villages voisins sont transférés ici. Il n'y a que 2 obstétriciens pour soigner toutes les femmes. L'un vient de Russie, l'autre, de Cuba, un héritage de l'ancien régime socialiste du Mozambique. Le médecin cubain supervisera les sages-femmes durant leur séjour à Xai-Xai.
– Bonjour. Vous ne savez pas parler ?
– Qui ? Moi?
– C'est que j'étais distraite.
– Vous êtes distraite ? Comment le bébé sort-il ? Comme une fusée ? Ou bien comme ceci, comme ça, Comment?
– Il fait un mouvement de rotation.
– Que se passe-t-il si la courbe s'arrête ?
– Si quoi, docteur ?
– Si la courbe, le graphique...
– Oui, l'évolution.
– Si le travail ne progresse plus, que se passe-t-il ? Est-ce une indication de césarienne ?
– Oui.
– La souffrance foetale, c'en est aussi une ?
– Et une insertion basse du placenta ? Il ne faut intervenir qu'en cas de complication. C'est pour ça que je vous demande toujours : "Pourquoi? Pourquoi?" Car si aucun de ces facteurs n'est présent, c'est que le travail suit normalement son cours.
capture