logo Le moteur de recherche de la télé

Naissance d'une sage-femme


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 15h35 sur Arte

capture
– Le pays s'est retrouvé en lutte contre ses voisins, l'Afrique du Sud et la Rhodésie, qui ont riposté en entretenant une rébellion dans le pays, qui a dégénéré en guerre civile. Emilia n'était alors qu'une enfant. Avec sa famille, elle vivait dans la crainte des bandits.
– Une fois, ils ont attaqué ma famille. Une nuit de février 1986, ma mère a été blessée. Elle a dû partir dans la nuit pour aller chercher de l'aide. Et elle était enceinte de 7 mois.
A cause de tout ça, elle a accouché prématurément. Mon père n'était pas à la maison. Il travaillait en Afrique du Sud. Ça a été très dur pour moi. Voix étranglée par les sanglots : J'avais à peu près 10 ans. Ma mère... a dû rester au moins 15 jours à l'hôpital. Etje me suis retrouvée toute seule avec mes petits frères. Mon père avait demandé des congés pour revenir, mais ils ne les lui ont pas accordés. C'est comme ça que j'ai commencé à m'occuper de tout à la maison. Et en même temps, j'allais à l'école. Ma mère n'a jamais permis que je manque la classe.
capture
– Une éducation aussi suivie que celle d'Emilia était rare dans ce pays en guerre : 50% des écoles et des hôpitaux ont été détruits durant les troubles. A l'époque, le docteur Fernando Vaz était ministre de la Santé.
– Comme vous le savez, le conflit a duré 16 ans et cette guerre avait spécifiquement pour but de détruire les usines, les ponts, les routes et les hôpitaux. Quand elle a pris fin, elle avait fait un million de victimes.
– Après la guerre, les hôpitaux sont détruits et le personnel médical a été enlevé ou a fui le pays.
– On a un médecin pour 30 000 habitants. Ce n'est pas possible. Jamais nous n'arriverons à répondre aux besoins de ce pays.
Et là, on parle de médecins généralistes. C'est pire pour les spécialistes. On n'y arrivera jamais. Après 30 ans d'indépendance, on s'est retrouvés avec 2 neurologues. Si vous étiez ministre et que vous voyiez votre peuple mourir sans avoir de médecins pour le soigner, que feriez-vous ?
capture