logo Le moteur de recherche de la télé

Naissance d'une sage-femme


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 15h35 sur Arte

capture
– Demain, je fais mes 1res césariennes.
– C'est bien d'avoir une mère. A n'importe quel âge. Il n'y a pas de limite. Ne plus avoir sa mère, c'est vraiment très difficile.
– Tous les jours, des femmes dont la grossesse présente des complications viennent se faire soigner à l'hôpital de Chimoio.
– Je me sens capable d'apprendre à faire des césariennes.
– Bonjour.
– Tout va bien ? La nuit s'est bien passée ?
– Ça a été. 10 accouchements.
capture
– Oui.
– 1o7
– Vous en êtes à quel mois ?
– Dixième.
– Date de vos règles ?
– Le 22 décembre.
– On redoute toujours la souffrance du bébé ou les hémorragies. On voit aussi souvent des cas de pré-éclampsie. Si l'accouchement dure trop, ily a des risques de mort du bébé ou de rupture de l'utérus. Dans ce cas, la mère saigne beaucoup.
– C'est dégoûtant, ici. Si au moins on avait l'eau courante. Tu veux de l'eau ? On a des problèmes d'eau dans cet hôpital. Il n'y en a que le matin. Elle est coupée à midi. Ça fait 42 centimètres. comme on le croyait. Vous avez déjà eu des jumeaux ?
– Oui, c'est ça. C'est sa 15e grossesse. 5 vivants et 6 morts.
– Voyons un peu ici, si le bébé a un passage pour sortir. Vous avez perdu les eaux ?
– Ily a un liquide sale qui coule.
– Rosmerta, la femme enceinte, a 24 ans. Elle attend avec impatience son bébé. Elle a déjà fait une fausse couche. Cette fois, c'est l'accouchement qui pose problème.
– Le bébé souffre. En principe, le liquide amniotique doit être clair, comme de l'eau. Mais là, il est vert, très vert. Ça signifie que le bébé souffre. Nous avons donc décidé de faire une césarienne. Le rythme cardiaque de l'enfant est irrégulier. Il faut intervenir très rapidement pour éviter que le bébé meure.
– Pour la 1re fois, Emilia va couper de la peau avec un scalpel. Aujourd'hui, pas de médecin Il n'y a qu'un infirmier formé à la chirurgie qui va superviser Emilia pour sa 1re césarienne.
capture