logo Le moteur de recherche de la télé

Australie, un peuple aux confins du monde

Quand Homo sapiens peupla la planète


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 11h15 sur Arte

capture
– On peut retracer la lignée des aborigènes d'Australie. On peut savoir quand ils se sont séparés des autres groupes humains et quand ils ont quitté l'Afrique. On peut déterminer le lien biologique entre ces individus et le reste de l'humanité.
– Les analyses ADN nous permettent de nous replonger dans un passé lointain, à l'époque de la première vague de migration originaire d'Afrique.
sont plus proches génétiquement de ces premiers hommes que ne le sont les peuples d'Asie ou d'Europe, aujourd'hui. Ce groupe de voyageurs s'est séparé du reste de l'humanité ily a 60 ou 70 000 ans. descendent des premiers homo sapiens qui ont quitté l'Afrique et gagné l'Australie. Ces sont les descendants directs des premiers explorateurs.
capture
– Ces hommes et ces femmes ont dû atteindre l'extrémité sud de l'Asie. Au lieu de faire marche arrière, ils se sont adaptés à la vie côtière. Hugh Barton est archéologue. Ses recherches portent sur le mode de vie des chasseurs-cueilleurs du littoral.
– Un environnement côtier comme celui-ci, avec la mer, des lagons, des marécages, des mangroves, ça représente une abondance de ressources pour des chasseurs-cueilleurs.
Ils ont des crustacés, des poissons, des mollusques, des vers, des larves, qui sont des aliments hautement nutritifs. Mais un groupe de 5 à 10 individus peut épuiser les meilleures ressources d'une zone en quelques jours ou quelques semaines. Ça peut inciter une population à partir s'installer ailleurs.
– Pour les tribus vivant sur le littoral, déménager voulait parfois dire prendre la mer.
– On peut penser qu'ils voyaient des petites îles pas trop loin, alors quelques-uns partaient en éclaireurs et faisaient un compte rendu au reste du groupe. Après, ils devaient décider tous ensemble d'aller sur une île ou d'y transiter pour en gagner une autre.
capture