logo Le moteur de recherche de la télé

Le berceau africain

Quand Homo sapiens peupla la planète


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h25 sur Arte

– C'est devenu une banalité de dire qu'on est une espèce jeune et qu'on est tous issus d'un foyer unique. Nos gènes et notre squelette nous apprennent, en effet, que ce foyer se situe en Afrique de l'Est et qu'il n'existe que depuis 200 000 ans. Voilà pour la théorie. Est-elle absolument exacte ? L'histoire de notre création n'est peut-être pas aussi simple. L'institut Max-Planck est l'un des plus grands centres de recherche du monde sur l'évolution de l'homme. Grâce à leur modélisation en 3D par scanner, les fossiles y sont étudiés jusque dans les plus infimes détails. Ce crâne a été découvert en Afrique, dans le site de Jebel Irhoud, ily a 300 000 ans, soit 100 000 de plus qu'Omo 1. Il appartenait à un humain archaïque étrangement doté de certains traits modernes.
– La face est de petite taille, alors que la boîte crânienne est primitive. C'est très intéressant. Jusqu'ici, la théorie était que le cerveau et le visage évoluaient simultanément. Or, ce n'est manifestement pas le cas. Ici, on a faciès moderne associé à un cerveau primitif.
– Cette combinaison surprenante fait de l'homme de Jebel Irhoud, notre précurseur. Un homme moderne en devenir. Ily a plus étonnant encore : son lieu d'origine. Le site de Jebel Irhoud ne se trouve pas en Ethiopie, mais à 5 000 kilomètres de là, au Maroc, de l'autre côté de l'Afrique. Comment se fait-il que ce précurseur de notre espèce ait vécu aussi loin du lieu de naissance supposé ? Peut-être que finalement, ily a plusieurs foyers d'origine et que chaque groupe a contribué à notre évolution.
– L'apparition d'une espèce est toujours un phénomène complexe et mal connu. La découverte de ce fossile, au Maroc, nous apprend que l'apparition de l'homme moderne s'est faite en différents endroits du continent africain. En Afrique du Nord donc, mais aussi en Afrique du Sud et en Afrique de l'Est. Ces populations ont développé sur des milliers d'années une forme de crâne qui leur est propre et toutes ont contribué de multiples façons à la diversité actuelle.
– Les différents traits anatomiques ont peut-être évolué séparément.