logo Le moteur de recherche de la télé

Le berceau africain

Quand Homo sapiens peupla la planète


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h25 sur Arte

– Ces gens réfléchissaient, faisaient des projets. Et ça leur a réussi puisqu'ils ont une descendance :
– Les ossements d'Omo 1 semblent indiquer que l'Afrique de l'Est est le berceau de notre espèce, notre jardin d'Eden. Selon la théorie dominante, l'homme moderne serait apparu dans cette région du monde ily a quelques 200 000 ans et de là, il aurait essaimé sur tout le continent, puis sur toute la planète. C'est une hypothèse que viennent désormais étayer les analyses ADN. Dans les années 1980, les généticiens ont découvert que les mitochondries permettaient de remonter la lignée humaine. Elles se trouvent à l'extérieur du noyau de nos cellules, dont elles assurent la production d'énergie. Chacune contient une molécule d'ADN qui est uniquement transmise par la mer.
– On n'était pas habitués à considérer que les recherches sur l'ADN pouvaient s'appliquer à l'évolution, à l'anthropologie, à l'origine de l'homme. Elles pouvaient compléter l'étude des fossiles, afin de déterminer où et quand l'homme est apparu.
– Au fil des transmissions, l'ADN mitochondrial connaît des mutations. C'est en comptant le nombre de ces mutations qu'il a été possible de déterminer l'époque où les femmes de la planète ont eu une ancêtre commune. Rires Celle-ci aurait vécu en Afrique ily a environ 200 000 ans, soit à peu près à la même époque qu'Omo 1. On lui a donné le nom d"'Eve mitochondriale".
– Elle est notre ancêtre commune la plus récente. Elle avait une mère bien sûr qui est donc aussi notre ancêtre, mais ça remonte à plus loin. Eve mitochondriale est notre ancêtre la plus récente.
– Les généticiens ont adopté la même approche avec le chromosome Y qui est, lui, transmis par les pères. L'ancêtre commun le plus récent de tous les hommes peuplant aujourd'hui la planète vivait également en Afrique. On l'a appelé "Adam chromosome Y". Si nos Adam et Eve génétiques ne se sont pas connus, en revanche, ils nous racontent la même histoire.
– On partage donc une origine africaine commune très récente. Les différences aussi évidentes que la couleur de peau et des cheveux sont très récentes et plutôt superficielles.