logo Le moteur de recherche de la télé

Le berceau africain

Quand Homo sapiens peupla la planète


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 9h25 sur Arte

– Il chassait le cochon sauvage et l'antilope. Mais un jour, Omo 1 n'a plus été en mesure de chasser. Aucun indice ne montre que sa dépouille a été déplacée ou enterrée. elle n'a jamais bougé de place.
– La seule chose dont on soit absolument certains à propos d'Omo 1, c'est qu'il est mort précisément à cet endroit. Il devait être allongé quelque part à l'écart entouré de ses proches, sa femme, ses enfants, ses meilleurs amis, ses frères et soeurs. On devait s'occuper de lui, essayer de le soulager. Ou alors comme ça arrivait souvent chez les chasseurs-cueilleurs, il a été laissé là. Pas par cruauté, parce que c'était la coutume. Quand quelqu'un ne pouvait pas suivre le groupe, on lui donnait de la nourriture, on veillait à son confort et on l'abandonnait. C'est la vie.
– Au fil des ans, John Shea a recueilli des indices sur le mode de vie des habitants de la vallée de l'Omo.
– C'est sous les acacias qu'on fait les meilleures découvertes.
– Et il est impressionné par l'ingéniosité de ces hommes.
– C'est un outil de pierre.undefined
Ces traces ont été faites par un percuteur. De tels objets n'existent pas à l'état naturel. Ces gens fabriquaient de tout, depuis les pièces minuscules jusqu'à ce genre de gros outil. Un grand nombre d'objets signale un site de fabrication. Ces pièces isolées ont peut-être été laissées là, sur le sentier. On sait qu'on va revenir et si on a besoin d'un outil, on en trouvera un ici. C'était le distributeur automatique de l'époque, tout comme on ne circule pas avec des liasses de billets. Eux non plus n'avaient pas besoin de se charger de grosses pierres, il y avait des outils partout. C'était les cartes de paiement de la Préhistoire. Ces gens étaient comme nous. Ils avaient le sens de l'humour, ressentaient de la tristesse, de la joie. On n'a aucune raison de penser que leurs émotions, leur intellect étaient différents des nôtres. Aucun indice anatomique ou archéologique ne le prouve. Croire qu'ils étaient simples d'esprit relève de l'idée que ce qui est ancien est primitif et que ce qui est primitif est arriéré.