logo Le moteur de recherche de la télé

Pays-Bas : le pacte avec l'eau

Planète d'eau


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 8h40 sur Arte

– Propos en néerlandais.
– Vivre sur un polder ne nous avait jamais posé de problème. L'ancienne digue était assez haute et nous protégeait des inondations.
– C'est super de pouvoir vivre entouré d'eau. Le paysage est très beau. Tenez, par exemple, pour notre mariage, on avait pris un bateau, et on avait posé pour le photographe.. avec de l'eau tout autour de nous.
– Mais cette insouciance n'est plus de mise. à 1995, les Pays-Bas sont menacés par deux crues centennales. Signe avant-coureur du changement climatique, la Meuse et le Rhin débordent. La situation atteint son seuil critique en 1995. 250 000 personnes doivent être évacuées, les autorités redoutant.. que les digues ne rompent à plusieurs endroits.
– La digue était surveillée La nuit, on se couchait la peur au ventre.. en craignant que tout soit inondé le lendemain matin.
– La digue commençait à laisser passer l'eau. Le matin, quand j'emmenais les enfants à l'école, on voyait clairement. que certaines zones étaient inondées. Je peux vous dire qu'on n'était pas tranquilles.
– Les digues résistent tant bien que mal. Tout semblait être rentré dans l'ordre. Mais quelque temps après l'inondation, le gouvernement fait part à la population.. d'un projet pour le moins surprenant. La digue.. du polder d'Overdiepse sera non pas surélevée, mais abaissée. Lors de la prochaine grande crue, le polder doit donc être intentionnellement inondé.. pour protéger la population.. de la grande ville en aval du fleuve. Il fallait s'y résoudre : la ferme des Fleerakkers ne serait plus jamais en sécurité.
– Avec l'abaissement de la digue, il était clair qu'on aurait trois.. ou quatre mètres d'eau dans notre maison et dans l'étable. Il aurait fallu tout évacuer. C'était le projet initial du gouvernement. La situation nous paraissait surréaliste. On n'arrivait pas à croire que les autorités allaient faire ça.
– On était prêts à se battre. Les choses ne pouvaient pas se passer comme ça. Pas question de baisser les bras.
– Les habitants du polder.. se réunissent alors pour essayer de trouver une solution.