logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Tout l'accuse. C'est un homme violent qui aime les armes et qui n'a pas supporté la séparation. Mais un élément trouble les enquêteurs : ily a ce corbeau, qui envoie des lettres et qui s'accuse du meurtre. L'affaire Beaugendre, c'est un dossier signé Stéphanie Burlot. (Musique pesante)
– Val-d'Izé, 20 décembre 2012, 4 jours avant Noël. Ici, dans cette maison paisible, une maman a disparu. Elle s'appelle Aurélie Beaugendre et elle vit avec ses 3 enfants. Habituellement, elle les réveille pour aller à l'école. Mais là, étrangement, les enfants sont livrés à eux-mêmes.
– Leur maman les réveillait vers 7h ou 8h. Ils se sont inquiétés de ne pas voir leur maman venir les réveiller.
– Les enfants sontjeunes.
– 10 ans, 8 ans, 4 ans.
– Ils sont petits. Ils appellent. Ils n'ont pas de réponse.
– Visiblement seuls dans la maison, les 3 enfants se lancent à la recherche de leur maman. Seulement, ce qu'ils vont découvrir ne va pas les rassurer.
capture
– Le petit déjeuner n'est pas prêt. Leur maman n'est pas là.
– Ce matin-là, il n'y a pas de bruit.
– Il ne se passe rien dans cette maison, qui est vide.
– Mais où est passée la mère de famille ? Etrange. Il ne reste qu'une seule pièce à vérifier: l'arrière-cuisine, qui relie la maison à l'extérieur. Les enfants l'ignorent, mais en poussant cette porte, leur vie va basculer à jamais.
– Et c'est là qu'ils découvrent le corps de leur maman.
– Leur maman gît sur le sol.
– Sur le seuil de sa porte, sa tête baignant dans une mare de sang.
– On peut pas croire que son ami et voisin ait tué sa femme.
– Je savais que c'était lui.
– Y a pas d'ADN, pas d'aveux, pas de preuves, rien. C'est hallucinant.
– On ne devient pas un assassin comme ça.
– Dans leur maison de Val-d'Izé, en Bretagne, les 3 enfants de 10, 8 et 4 ans viennent de découvrir Aurélie Beaugendre. Malgré leurjeune âge, ils vont faire preuve d'un courage incroyable pour tenter de la sauver.
– Ils vont devoir alors prendre des bottes... Ils sont encore en pyjama, ils prennent des petites bottes.
– Ce sont les 3 gosses qui vont devoir enjamber le cadavre de leur mère.
capture