logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Elle cache le corps de Laurent Baca, comme s'il était en train de dormir au niveau du salon.
– Puis, après avoir déposé les enfants au centre aéré... Edith aurait décidé de dissimuler le cadavre de Laurent.
– Elle décide de l'enterrer au fond du jardin. Elle va creuser, une partie de la matinée, un trou d'environ 30 cm. Et ensuite, elle ira récupérer le corps pour le traîner jusqu'à cette sépulture.
– Le récit de la jeune femme ne s'arrête pas là. La suite de son histoire fait froid dans le dos.
– Ce fameux corps, on va devoir le gérer, parce qu'il risque d'y avoir l'odeur, ou les voisins risquent de voir que... Les enfants jouent dans le jardin... Y a le père qui est là, pas loin, caché dans le jardin.
capture
– Quelques jours plus tard, elle va prendre la décision de transférer le corps, cette fois-ci dans un recoin du grenier.
– Elle l'a placé entre les 2 pilasses de la soupente, du toit. Elle l'a allongé de cette façon-là.
– Elle va le replier et le recouvrir de quelques centimètres d'un mélange disparate de ciment, de plâtre, d'enduit... Tout ce qu'elle trouve pour dissimuler le corps.
– Face aux enquêteurs abasourdis, Edith Scaravetti va alors tenter de justifier ce geste fou et abominable.
– Edith Scaravetti, première victime désignée dans ce dossier, a malencontreusement donné la mort à son bourreau.
– La mère de famille raconte aux enquêteurs que derrière les murs de leur pavillon rose, Laurent lui aurait fait vivre un enfer. Et cela, depuis bien des années.
– Les premiers coups qu'elle reçoit, c'est lorsqu'elle est enceinte. Et on sait qu'elle est enceinte au bout de 4 mois de leur relation. Ça a commencé très vite. ça ne s'est plus jamais arrêté.
– La vraie victime, c'est elle. Elle est victime du tyran domestique.
– Edith Scaravetti poursuit son récit. Quelques semaines seulement avant le drame, la tension au sein du couple aurait été à son comble. A tel point que son compagnon aurait même tenté de la tuer.
– Laurent Baca décide de monter vers 2 ou 3h et de réveiller sa compagne pour obtenir des faveurs sexuelles. Il utilise, pour la première fois, une arme à feu.
capture