logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire Beaugendre : les mystérieuses lettres de madame G.

Enquêtes criminelles


diffusion le jeudi 14 décembre 2017 à 1h10 sur W9

capture
– Il m'a dit que c'était elle. Au moment de partir, un des enquêteurs nous a rattrapés, parce que le lendemain, ça allait passer dans La Dépêche, et qu'il avaitjuste oublié de nous dire que... il avait été retrouvé emmuré.
– Pour la famille, le choc est immense. s'en est suivi un temps de... On est dans le flou. On se réveille, on se demande si c'est la vérité ou pas. Si on dort 2 ou 3 heures par nuit, c'est bien.
– Même s'ils avaient peu d'espoir de retrouver leur frère vivant, les proches tombent des nues. Comment imaginer qu'Edith, jusque-là appréciée de tous, ait pu réserver un sort aussi cruel à son compagnon ?
capture
– A première vue, ça a l'air d'être un couple qui fonctionne bien. Edith est bien sous tous rapports. On lui donnerait presque le bon Dieu sans confession.
– On avait des doutes sur elle, mais à ce point-là...
– Et puis, ily a une question que la famille du défunt se pose : comment leur belle-soeur a-t-elle pu garder ce lourd secret pendant plus de 3 mois ?
– Elle a pas craqué. Pendant 3 mois et demi, elle nous a pris dans les bras, elle nous a fait la bise, elle a mangé avec nous, elle a préparé les fêtes de Noël avec nous, on a fait des achats de Noël ensemble... Elle a regardé les enfants droit dans les yeux en leur disant: "Votre père n'a pas pu vous abandonner, ilva revenir." Aux 3 enfants qui cherchaient leur père.
– Jennifer a dormi là, avec sa meilleure amie, sa confidente, Madame Scaravetti. Le corps de son frère était au-dessus.
– Comment, pourquoi, pendant 3 mois, on a raconté... des histoires à dormir debout aux uns et aux autres ? Comment on a pu rester dans cette maison sans jamais craquer ? Comment c'est possible ?
capture